Proposition de système de démocratie pour la Guinée : lettre ouverte au colonel Doumbouya

Print Friendly, PDF & Email

Lettre ouverte au Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Colonel Mamadi Doumbouya

Siguiri, le 23 novembre 2021

Objet : Proposition de système de Démocratie pour la Guinée      

Monsieur le Président,

Votre avènement à la tête de la Guinée a suscité beaucoup d’espoir chez la plus grande majorité de la population du pays. Une population qui était déçue par les crises sociopolitiques (notamment Crise de démocratie) qui avaient mis le pays au bord du précipice, du gouffre.

Monsieur le Président,

Dans vos discours, un mot retient mon attention : « Rassemblement ». C’est un mot qui vous tient à cœur, moi aussi et certainement la majorité des Guinéens. Mais pour rassembler les Guinéens, il faudrait un changement du système de démocratie.

J’ai proposé une conception de démocratie dans mon Roman, L’Espoir s’effondre, publié en 2015, en son chapitre premier. Ce roman annonçait déjà l’évènement du 5 septembre 2021 dont vous avez été le Héros.

En effet, Je vous propose  de sortir le pays du Multipartisme sans bornes au profit du Bipartisme qui est facile à appliquer dans le contexte africain où l’idée de L’Etat-Nation n’est pas encore comprise. Je voudrais que cette forme de démocratie figure en bonne place dans la Nouvelle Constitution, même si le CNT (Conseil National de Transition) sera l’organe qui légifèrera pendant cette transition.

Je ne suis pas constitutionnaliste, je suis écrivain, professeur de Lettres et licencié en Droit, mais tout Guinéen doit jouer sa partition pour que le pays ne dérape plus. Car, en moins de quarante ans, la Guinée vit sa troisième transition, il ne faut pas qu’on continue à tourner en rond, en éternel recommencement. Tout le monde doit jouer son rôle, même si l’on n’est pas membre du futur CNT dont les guéguerres ont déjà commencé pour y siéger.

Monsieur le Président,

Je propose donc de mettre dans la Nouvelle Loi Fondamentale, le Bipartisme qui a fait et fait encore ses preuves dans beaucoup de pays, de mettre à plat une infinité de partis politiques en forme d’ONG qui ont moins d’utilité. Tous les Guinéens se retrouveraient autour de deux formations politiques : l’idée d’ethnie, de tribu, de région, de race… va diminuer drastiquement, le « Rassemblement » prendrait le dessus. La Guinée aurait transcendé des clivages inutiles.

Monsieur le Président,

Pour finir, je vous souhaite du succès dans votre Projet de Lendemain meilleur pour la Guinée, tout en vous adressant mes salutations les plus courtoises.

Sory Dansoko, Ecrivain.

Tél : +224 622 96 32 46

Email : sory.dansoko@yahoo.fr

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.