Propositions du Gouvernement au SLECG : ‘’la plus belle femme ne peut donner que ce qu’elle a’’ (Paul Moussa Diawara)

Print Friendly, PDF & Email

Une réunion extraordinaire s’est tenue ce dimanche 11 mars 2018, au siège national du parti au pouvoir (RPG Arc-en-ciel) sis au quartier Gbessia, dans la commune de Matoto. Organisée par le bureau national des jeunes du parti, cette rencontre s’est déroulée en présence massive de toutes les structures du parti et des responsables de plusieurs partis politiques alliés au RP Arc-en-ciel.

Plusieurs sujets dont la remobilisation des troupes pour faire face aux défis du moment ont été largement élucidés au cours de ladite rencontre. Prenant la parole pour la circonstance, le président du Mouvement des Patriotes pour le Développement (MPD), Paul Moussa Diawara a, au nom de l’ensemble des partis politiques alliés magnifié les efforts du président Alpha Condé, tout en rassurant les uns et les autres que les alliés restent et demeurent engagés et déterminés aux côtés du RPG Arc-en-ciel.

A sa sortie de cette rencontre, il (Paul Moussa Diawara) a bien voulu se pencher sur la grève des enseignants en cours dans le pays. ‘’On pensait qu’on était dans la grève mais je crois qu’après tout ce que le gouvernement du président Alpha Condé a proposé, qu’il y a un rejet total et catégorique de la part des syndicalistes. Et là, nous ne comprenons plus rien. C’est vrai que c’est pour l’amélioration des conditions de vie des travailleurs notamment les enseignants mais à ce niveau, je crois que le gouvernement a déjà payé les 10 premiers pour cent et se propose de payer les second 10 pour cent en Mai ainsi de suite jusqu’à la fin. Je crois donc qu’il n’y a pas de refus dans la mesure où le gouvernement a accepté de payer l’ensemble des 40% mais pas d’un trait compte tenu de la situation de la trésorerie et compte tenu de beaucoup d’autres enjeux’’, dit-il.

Poursuivant, il a tenu à préciser : ‘’Et mieux, nous sommes dans le cadre du travail avec le FMI et Banque Mondiale et je pense que ce programme est en cours. Ça été bien expliqué par le président Alpha Condé et les membres du gouvernement, je pense  donc qu’aujourd’hui, il faut que les syndicalistes acceptent le principe parce que le gouvernement a fait des propositions concrètes avec un délai bien défini. Et comme on le dit souvent, la plus belle femme ne peut donner que ce qu’elle a. Je pense qu’il n’y a plus de problème en principe du moment que le gouvernement a accepté de payer les 40% et déjà 10% ont été payés à la fin du mois dernier. Je pense que ça, ça pouvait servir à la décrispation de la crise dans laquelle nous vivons aujourd’hui et qui empêche nos enfants d’aller à l’école. Donc, j’en appelle à la conscience et au patriotisme des syndicats, de tous les enseignants de la République de Guinée et surtout de comprendre qu’il s’agit de la Guinée, de notre avenir, de notre devenir et qu’il s’agit de nos enfants. S’il faut utiliser le mot, je pense que c’est déjà une victoire pour le SELECG que le gouvernement ait accepté le principe de payer les 40%. Les syndicalistes n’ont cas mettre balle à terre pour éviter une situation difficile dans notre pays.’

Par Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

  1. TOLNO Pascal 3 ans il y a
    Repondre

    Mr Paul, et toi et ton gouvernement y compris votre président vous êtes inconscient sans soucis ni coeur de patriotisme que vous demandez au syndicat vous êtes là à chanter que le gouvernement n’a pas d’argent mais dite moi où est passé l’argent du contribuable Guinée ?

  2. kaloga 3 ans il y a
    Repondre

    Quand on joue avec le feu, on se brûle d’abord avant d’arriver aux autres.

    • Manzo 3 ans il y a
      Repondre

      Encore toi le soi-disant enseignant qui ne sait pas structurer correctement la moindre phrase?
      Calamité-kaloga mdrrrrrrrrrr.

  3. alphonse 3 ans il y a
    Repondre

    De toutes les façons, ce sont les nuls qui aiment le plus l’argent. Si les enseignants avaient le niveau, la question aurait au moins le mérite d’être posée. Mais là on demande des augmentations déjà obtenues dans un contexte pourri, c’est malhonnête. Ce n’est pas en affaiblissant l’autorité de l’Etat que les groupes sociaux vont grandir. Ceci est le côté révoltant dans cette grève.
    Cela dit, un Paul Moussa Diawara est très mal placé pour l’ouvrir. Cet ex journaliste miteux n’avait même pas une chaussette et aujourd’hui il fait le beau parce qu’il a eu le temps de se faire une santé financière. C’est une provocation insupportable et cela peut nuire à la communication gouvernementale.

  4. Thimily Martin 3 ans il y a
    Repondre

    Pourqoi ces syndicalistes n ont pas exgise ces 40 pour cent au temps du capitaine Dadis Camsra?

  5. Thimily Martin Konde 3 ans il y a
    Repondre

    Mais pour quoi ces syndicalistes ils n ont pas exgise ces 40 pour cent au temps du capitaine Dadis Camara?Ils ne sont pas fous. Le noir quand tu lui donne ton doigt il demande ta main. Une fois qu il a ta main maintenant il veut tout le bras.

  6. lansana souare 3 ans il y a
    Repondre

    Mr. Diawara je te comprend bien mais si le RPG arc-en-ciel et ses alliés veulent garder le pouvoir. li y’a une seule chose à faire, attaquer le mal à la racine et le mal c’est alpha Condé , il va de contradiction en contradiction. il s’en fou de la constitution, il s’en fou de son parti, il s’en fou des conseillers même sa sécurité il n’écoute personne, tantôt il dit que RPG n’est pas parti malinké Après il viens dire qu’il a été combattu par les cadres malinké. il va au Vatican avec son dieux de la fécondité pour un pape qui est leader d’une religion monothéiste et lui alpha en tant que musulman. D’ailleurs aucun président guinéen a mis les pieds là-bas avant lui, la Guinée à rompue sa relation diplomatique avec Israël pour une cause qui n’est pas encore réglé lui il s’en fichent de tout çà, il laisse les CAMARA laye (enfant noir ) et autres pour nous importé statu de Nelson MANDELA qui as royalement ignoré la Guinée durent son règne. Les MANIKA dit( ne regardé pas là où tu est tombé mais regardé plus tôt où tu a glissé ) mes frères et soeurs du RPG ARC-EN-CIEL alpha Condé n’est plus un produit vendable en Guinée. Avant les gens ne connaissent pas alpha Condé, pourquoi aujourd’hui écrasante majorité des guinéens ne veux plus entend parler CELLOU DALLEIN ? ce pas qu’il est Diallo ou de labe non, mais on connais son passé.

    • Manzo 3 ans il y a
      Repondre

      Toi, tu dégages de la frustration destructive.
      Je te conseille de te reposer afin de laisser le temps faire ses oeuvres sur ton état d’esprit!
      Par ce qu’il faut vraiment croire des semi-analphabètes devraient aussi être promus ,tout simplement qu’il seraient du RPG!
      Par contre, pas besoin d’être savant pour comprendre que les origines supposées du laxisme d’Alpha Condé viennent en partie du comportements ou des soupçons d’odeur de prédateurs de la quasi-totalité des cadres qui avaient été mis à des postes.
      Sans parler du fait que le seul raisonnement valable(malgré le caractère retrograde de tel raisonnement) chez eux reste leur soi-disant combat qui aurait permis à Alpha d’être là où il est aujourd’hui.
      Donc, épargne-nous de ces lamentations infantilisantes, à croire que tu n’as pas d’autres points d’attaque que ces pleurnichements ridicules pour soulager ta conscience!

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.