Publication d’un livre sur le « Droit Guinéen de l’Environnement »

Après « Post Françafrique » publié en décembre 2021, le juriste Youssouf Sylla vient d’enrichir la littérature juridique guineenne, en publiant chez l’harmattan, ce mois de novembre 2022, un autre livre sur le droit guinéen de l’environnement.

Cet ouvrage de plus de 300 pages apparaît dans un contexte où la lutte contre la dégradation de l’environnement est fortement inscrite dans les agendas nationaux et internationaux.

Dans ce livre, l’auteur démontre que la Guinée n’est pas seulement un scandale géologique à cause de ses richesses minérales. Elle est aussi une merveille écologique. Sa couverture végétale, sa large façade martime, ses innombrables cours d’eau dont certains irriguent les territoires voisins, la diversité biologique qu’elle abrite, notamment en mer et dans l’emblématique mont Nimba dans le sud-ouest du pays, en font un pays exceptionnel dans la région. Mais ce riche patrimoine naturel et culturel connaît d’importantes atteintes, en grande partie du fait de l’action humaine. L’ensablement des fleuves, l’appauvrissement du sol et du sous sol à cause de certaines pratiques agricoles et de certaines formes d’exploitation des ressources naturelles, la coupe abusive du bois, la détérioration de la qualité de l’air par l’émission du CO2 par un nombre croissant de véhicules à moteur surtout dans la capitale, Conakry, et le rejet de différentes formes de déchets en mer, sont autant de facteurs qui affectent l’environnement naturel et la santé des personnes. Comment le droit positif protège t-il l’environnement en Giinee dans l’intérêt des générations présentes et futures? C’est à cette question fondamentale mais aussi vitale que tente de répondre ce livre. Il explore, à travers les lois et règlements en vigueur et les engagements internationaux de la Guinée, les règles qui s’imposent à tous, y compris aux pouvoirs publics, en matière de protection de l’environnement et de promotion du développement durable. Si la diversité et la richesse de ces règles établissent définitivement l’existence d’un corpus juridique voué à la protection de l’environnement en Guinée, il fait aussi prendre conscience de deux grandes necessites: celle d’appliquer déjà les règles existantes pour combattre par exemple la délinquance environnementale qui prend de l’ampleur dans notre pays, et celle d’adapter ces règles à l’évolution dès enjeux environnementaux dans un monde où la coopération internationale, comme le montre la COP27 qui se tient présentement à Charm el Cheikh (Egypte) reste un des moyens les plus précieux pour relever les défis mondiaux en matière d’environnement, comme l’inversion des tendances cauchemardesques en matière de changement climatique.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.