Qatar : un membre de la famille royale refuse de saluer les arbitres féminines au mondial des clubs

Print Friendly, PDF & Email

A l’occasion de la cérémonie de remise des trophées de la finale du Mondial des clubs jeudi, entre le Bayern Munich et les Tigres de Monterrey, un membre de la famille de l’Emir du Qatar a refusé de saluer les arbitres féminines.

C’est une polémique dont se serait bien passé les Qataris. Alors que la Coupe du monde des clubs était l’occasion d’une répétition générale avant le Mondial l’an prochain, une controverse a éclaté ces dernières heures sur les réseaux sociaux.

La cause ? Le cheikh Joaan bin Hamad Al Thani a salué l’arbitre chargé de la finale qui a vu le Bayern Munich s’imposer contre les Tigres de Monterrey (1-0), club mexicain dans lequel évolue André-Pierre Gignac, mais n’a pas fait de même avec ses assistantes.

Sur les images de la cérémonie, on aperçoit Edina Alves Batista et Neuza Back parler longuement avec Gianni Infantino, président de la Fifa, qui semblent leur indiquer de ne pas aller saluer le Cheikh. Ces dernières s’exécutent alors.

Sur Twitter, la vidéo a énormément fait réagir et est beaucoup partagée. Pour beaucoup, la raison est simple, il s’agit de croyances religieuses selon lesquelles en Islam, il est interdit de serrer la main d’une femme.

Source : cnews

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.