QG de l’UFDG : Cellou Dalein Diallo reprend service à son bureau après plus d’une année

Print Friendly, PDF & Email

Fermés au lendemain de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020 par le régime d’Alpha Condé, les bureaux de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) ont été officiellement rouverts ce mercredi, 15 décembre 2021. Cette réouverture coïncide avec la reprise de service du président du parti à son bureau qu’il n’avait pas visité depuis plus d’une année.

A cette occasion, le trésorier de l’UFDG est revenu sur le bilan des dégâts enregistrés lors de l’occupation du siège et du quartier général (QG) du parti par les forces de sécurité. Selon Maladho Diallo, les dégâts subis s’élèvent à plus d’un milliard de francs guinéens.

« Ce QG et le siège du parti étaient fermés le lendemain du scrutin du 18 octobre 2020 jusqu’au 6 septembre 2021. Dans l’après-midi du 06 septembre 2021, nous avons repris nos locaux notamment le QG à CBG et le siège. Nous sommes venus faire le constat avec un huissier de justice. Nous avons évalué les dégâts. Il y a eu un dégât colossal. Tout a été détruit. Au siège, nous avons subi une perte de plus de 150 millions juste en sonorisation, plus de 400 chaises emportées. Au niveau du QG, il n’y a aucun bureau qui a été épargné. Toutes les structures du parti étaient outillées et nous avions un bon dispositif au niveau de la cellule de communication où on a une régie de télévision aves des ordinateurs de dernière génération, des IMAC, des MacBook, des appareils photographiques, des téléphones, des tablettes, des téléviseurs, etc… tout a été emporté ou détruit. Dans mon bureau, au niveau de la trésorerie, il y a eu une forte somme d’argent qui a été emportée. Le bureau du président, c’est pareil. Dans tous les bureaux, il y avait des ordinateurs de bureau et tout a été emporté. Tous les climatiseurs ont été démontés, saccagés, pillés. Je ne sais pas qu’est-ce qu’ils ont pris à l’intérieur. Ils n’ont pas emporté les climatiseurs, ils ont démonté les climatiseurs et à certains endroits, on a trouvé des climatiseurs qui ont été brûlés. Et dans tous les bureaux, on a retrouvé de la cendre et même au bureau du président », a révélé Maladho Diallo, le trésorier de l’UFDG et l’administrateur du QG du parti.

Après avoir procédé aux constats avec un huissier de justice, l’UFDG a entrepris des travaux de rénovation et d’équipements de son siège et de son QG.

« Le président a mis les moyens à disposition pour remettre les locaux dans son état ou plus que là où ils étaient. Il y a eu d’énormes travaux de rénovation au siège. Il a été équipé. Nous sommes dans le réglage, le paramétrage et le montage de l’équipement sono que nous venons d’acquérir. Le président a acquis beaucoup de chaises pour augmenter la capacité d’accueil du siège. Ici, au niveau du QG, nous avons des bureaux de dernière génération avec tous les équipements qu’il faut. Comme par hasard, l’ouverture du QG coïncide aux 100 jours du CNRD au pouvoir et la reprise de service du président Cellou Dalein Diallo. Pendant tout ce temps, ce sont ses domiciles qui ont servi de bureaux, de siège, de QG. A partir d’aujourd’hui, le président Cellou va reprendre service. Les cadres du parti avaient repris le travail ici au QG depuis le 20 novembre dernier. Pour l’animation du parti et pour fluidifier un peu la mobilisation, le vice-président chargé des affaires politiques, Bano Sow a mis son QG au niveau du siège. Il va y avoir beaucoup plus d’animation, beaucoup plus de réunions, d’activités. D’autres réunions qui se tenaient ici vont être renvoyées au niveau du siège », a expliqué Maladho Diallo.

D’après lui, les travaux de rénovation et d’équipements ont été rendu possible grâce au président du parti, à la contribution des militants et cadres du parti.

« l’UFDG est une force. C’est le président du parti. Ce sont les militants et les cadres du parti. Chacun a mis sa contribution. Il y a toute une équipe qui est là autour de la trésorerie. Avec une bonne coordination, nous avons pu en si peu de temps remettre le QG et le siège dans cet état que vous avez trouvé aujourd’hui », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le trésorier de l’UFDG soutient que le parti est entrain de rénover et équiper des sièges de la formation dirigée par Cellou Dalein Diallo à l’intérieur du pays comme c’est le cas du siège de Mamou qui était précédemment occupé par le RPG. Maladho indique aussi que l’UFDG est entrée en possession de ses t-shirts et gadgets saisis à la frontière avec le Sénégal à la veille de la campagne électorale pour l’élection présidentielle du 18 octobre 2020.

Sadjo Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.