QG de l’UFDG : confusion autour d’un éventuel accord politique

Print Friendly, PDF & Email

C’est une totale incompréhension qui règne au quartier général de l’UFDG. La rencontre entre le chef de file de l’opposition républicaine et les émissaires du pouvoir peine à finir. Après une première concertation, les quatre leaders sont sortis faire un premier compte-rendu à la presse. Un compte rendu au cours duquel un accord politique sur le contentieux a été annoncé.

Quel est l’accord qui a été trouvé ?

Selon le député Amadou Damaro, la mairie de Matam est laissée à l’UFR de Sidya Touré, celle de Matoto au RPG Arc-en-ciel et celle de Dixinn à l’UFDG de Cellou Dalein Diallo.

Rectificatif, selon Cellou Dalein Diallo

Le leader Cellou Dalein Diallo réfute l’annonce faite par Damaro en lui signifiant que l’accord qui a été trouvé dit que la commune de Kindia sera laissée à l’UFDG et les communes rurales et que des nouvelles élections doivent être organisées pour le reste des communes concernées par le contentieux.

“Totale incompréhension”, réplique Damaro

Devant les caméras et micro des journalistes, les quatre leaders n’ont pas pu faire le compte rendu de leur concertation qui a duré plusieurs. En ce moment, ils se sont retournés dans la salle pour essayer de rapprocher les idées.

En ce moment, le QG de l’UFDG est pris d’assaut par plusieurs jeunes qui scandent des messages hostiles au député Amadou Damaro Camara.

Thierno Sadou Diallo, depuis le Quartier général de l’UFDG

(+224) 626 65 65 39

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.