Quand Fodé Oussou se pose en défenseur de la presse et envoie un crochet du droit à Alpha Condé

Print Friendly, PDF & Email

Le vice-président de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) s’est posé ce samedi 02 décembre, en avocat défenseur de la presse guinéenne. Dr Fodé Oussou Fofana qui s’exprimait face aux militants de son parti, a décrit les conditions dans lesquelles travaillent les hommes de médias en Guinée qui, selon lui, sont difficiles.

”La presse guinéenne travaille dans des conditions difficiles, nous savons ce que vous endurez. Notre ami de la radio Bonheur a perdu la vie sur la moto, il était à la recherche de l’information, nous savons quel est le salaire que vous recevez mais vous êtes là pour la défense et l’intérêt de la démocratie. Monsieur Alpha Condé, toujours dans sa logique d’un troisième mandat, s’attaque à la presse. Nous disons que c’est grave, C’est extrêmement grave. On a attaqué Moussa Moïse parce qu’il a parlé de ce qui est connu de tout le monde, Il a parlé d’un dossier sur lequel nous avons discuté en plénière à l’assemblée nationale. Donc il faut intimider, il faut fermer les radios pour diviser les journalistes’’, a dit le chef de file des libéraux démocrates à l’assemblée nationale. Il a ensuite invité les journalistes à se battre contre ce qu’il appelle « les intimidations du Président Alpha Condé ».

”Un Président qui est capable de donner des instructions aux organes de presse de ne pas donner la parole à Aboubacar Soumah comme s’il était le rédacteur en chef, j’ai eu mal au cœur, je lance un message à la presse, vous devez vous battre, si Monsieur Alpha Condé vous intimide, s’il vous divise ou s’il vous empêche de donner la parole à Aboubacar Soumah, ça veut dire que demain il sera capable de vous dire de ne pas donner la parole à Cellou Dalein ou à Fodé Oussou”, a t-il ajouté.

Thierno Sadou Diallo

626 65 65 39

 

 

  1. Guinée 3 ans il y a
    Repondre

    Chers journalistes tellement que ce monsieur Fode vous prend comme des bêtes lui-même n’a pas osé dire ou recommandé aux journaliste de diffuser les propos du rebelle.
    Le président Alpha intimide les journalistes mais Cellou tue les journalistes devant son siège. La il y a deux cas. Tu choisis lequel monsieur le journaliste?

  2. pecos 3 ans il y a
    Repondre

    Foutaise. Même les assassins du journaliste Mohamed Koula Diallo aussi parlent.

  3. mohamed conde 3 ans il y a
    Repondre

    tu es pitoyable comme ton pseudonyme guinée oh pauvres de nous des gens qui analysent de cette sorte

  4. pecos 3 ans il y a
    Repondre

    Faux Condé, quel est votre problème ?

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.