Quand le Pr Alpha Condé récompense feu Dr Facinet Béavogui à titre posthume (Par Aboubacar Sakho)

Print Friendly, PDF & Email

Le chef de l’Etat, Pr Alpha CONDÉ vient encore une fois d’administrer la preuve qu’il sait récompenser de l’une ou de l’autre manière ses compagnons de lutte. Il a profité du dernier remaniement ministériel du Gouvernement de Dr Ibrahima Kassory pour envoyer un message fort à l’un des meilleurs cadres qu’a connu le Rassemblement du Peuple de Guinée. Je veux nommer feu Dr Facinet Béavogui en nommant sa fille du nom de Hawa Béavogui, à la tête du tout nouveau département des Droits et de l’Autonomisation des Femmes.

Incontestablement feu Facinet Béavogui, ancien Professeur d’histoire à la Faculté des lettres et sciences humaines de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry, fut un des membres très fidèle et très actif du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG) du Pr Alpha CONDÉ, considéré comme la figure emblématique des Martyrs du Parti.

Traqué à l’instar de plusieurs cadres du RPG aux lendemains de l’arrestation dans la nuit 15 au 16 décembre 1998 du candidat Alpha CONDÉ, Facinet Béavogui rejoindra la Côte d’Ivoire où il rendra l’âme le 24 avril 1999. Tenez bien rapatrié par le Pr Alpha CONDÉ en vue de son inhumation dans son village natal, la dépouille mortelle de Facinet Béavogui fut refoulée à l’aéroport international de Conakry-Gbessia par le régime d’alors.

Finalement, c’est par la voie routière via Abidjan que le corps de l’illustre disparu du Rassemblement du Peuple de Guinée sera acheminé à N’Zérékoré pour y être dignement enterré discrètement en présence de ses parents et de certains de ses compagnons politiques. Oui quand le chef de l’Etat nous dit qu’il est patient et n’oublie personne, c’est effectivement vrai et comme pour accréditer la thèse de mieux vaut tard que jamais, Alpha Condé a franchi un grand pas, dans le décret du 19 juin 2020, en récompensant à titre posthume feu Dr.Facinet Béavogui en nommant sa fille Hawa Béavogui à la tête du département des Droits et de l’Autonomisation des femmes. Oui Hawa, je prends la plume ce dimanche 21 juin 2020, pour deux raisons : primo, pour témoigner que ton feu père, que j’ai longuement côtoyé dans le RPG et au sein de la coordination de l’opposition démocratique (CODEM) en ma qualité de Secrétaire à la jeunesse, fut l’un des cadres émérites tant de la Guinée que du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG) au sein duquel il a loyalement et fidèlement milité. Juriste de formation, je ne doute pas un seul instant de ta capacité intellectuelle pour mériter la confiance du chef de l’état Pr Alpha CONDÉ.

Secundo, tu portes le même prénom que ma très chère mère. Et ceux qui me pratiquent savent pertinemment le respect que je voue à toutes celles qui portent le prénom Hawa . Je prie donc le Très Haut, notre puissant créateur de te donner la force, l’intelligence et l’esprit d’équipe nécessaire à l’accomplissement de ta mission.

Au chef de l’état, Pr Alpha CONDÉ, cher Prési, je n’ai qu’un seul mot de cinq lettres pour vous exprimer toute ma joie : MERCI

Par Aboubacar SAKHO, journaliste

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.