Quatre abeilles vivaient sous sa paupière et se nourrissaient de ses larmes

This handout photo taken on March 30, 2019 and received on April 11, 2019 courtesy of doctor Horng Chi-ting shows tiny sweat bees in a patient's eye in the southern Taiwanese city of Kaohsiung. - Four tiny "sweat bees" that had been living in a Taiwanese woman's eye were removed by a doctor who described his surprise at finding a "leg with hair, protruding from the eyelid". (Photo by Handout / Courtesy of Doctor Horng Chi-ting / AFP) / -----EDITORS NOTE --- RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / Courtesy of Doctor Horng Chi-ting" - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS - NO ARCHIVES
Print Friendly, PDF & Email

C’est un cas unique selon les médecins qui ont ôté les insectes vivants de l’œil d’une jeune femme de 29 ans.

Une jeune femme taïwanaise de 29 ans s’est présentée chez le médecin la semaine passée en se plaignant de douleurs oculaires. Les docteurs qui l’ont examinée ont découvert que quatre abeilles vivaient sous sa paupière et se nourrissaient dans ses canaux lacrymaux.

C’est la première fois qu’un tel cas est signalé. La jeune femme devrait se remettre complètement de son aventure, notamment parce qu’elle ne s’est pas trop frotté les yeux, ce qui aurait pu provoquer une inflammation supplémentaire.

La jeune femme a confié aux médias locaux qu’elle avait l’impression d’avoir une poussière ou du sable dans l’oeil en permanence. Elle a bien tenté de rincer ses yeux mais sans succès. Au fur et à mesure de la journée, elle a ressenti des douleurs aiguës et ses yeux pleuraient.

A l’hôpital, les abeilles étaient vivantes lorsqu’on les a ôtées de son œil. Il s’agissait d’abeilles de sueur, attirées par le sel et la sueur humaine. Elles sont minuscules et se déplacent en nombre.

Source: 7sur7

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!