Quatre ans après, fini les barrières qui ceinturaient la tour Trump à New York

Print Friendly, PDF & Email

Depuis novembre 2016, la tour Trump -un gratte-ciel de la 5e Avenue de New York où a longtemps habité le magnat- était entourée de barrières de police. Elles ne sont désormais plus qu’un souvenir, a confirmé jeudi la police new-yorkaise.

La police avait déjà quelque peu réduit sa présence autour de la tour qui abrite la holding du milliardaire, après l’investiture de Joe Biden le 20 janvier. Vendredi dernier, “en partenariat avec le Secret Service, la décision a été prise d’enlever les barrières autour de la tour Trump”, a indiqué à l’AFP un porte-parole de la police new-yorkaise.

L’enlèvement des barrières laisse espérer aux luxueux commerces -tels Tiffany’s, Gucci, ou Abercrombie- une reprise des affaires dans ce quartier tout proche de Central Park. La pandémie et les restrictions sanitaires contraignent cependant pour l’instant le cœur de Manhattan à tourner au ralenti, avec de nombreux commerces fermés et des bureaux désertés.

Belga

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.