Quel regrettable incident à Kankan ! Pourtant Nabaya, terre d’accueil et de fraternité! (Par Dorah A. Koita)

Print Friendly, PDF & Email

Nous ne sommes pas dans un pouvoir de belligérance, nous exigeons de l’Etat à travers le ministre de la Sécurité de prendre toutes les dispositions nécessaires et utiles permettant aux partis politiques engagés dans le processus électoral de circuler librement sur toute l’étendue du territoire, sans être inquiété. Pour que ces dispositions permettent à M. Cellou Dalein DIALLO de retourner à KANKAN et à SIGUIRI pour tenir normalement sa campagne, comme tout autre candidat. Une Élection c’est d’abord la Campagne, comment des citoyens surexcités et manipulés peuvent interdire l’accès d’une partie du territoire à un candidat ? Au nom de quelle légitimité ? C’est révoltant et antidémocratique.

Ce n’est pas parce que ceux qui détiennent le pouvoir de police administrative au Foutah ont échoué que d’autres citoyens s’érigeront à la place de l’État pour saper les valeurs de la République. NON ! Nous Disons NON de la façon la plus ferme et énergique.

Tous les candidats ont les mêmes droits de sillonner sans aucune restriction les artères des villes, secteurs et villages du pays, à la conquête des suffrages des électeurs. Ce malheureux, honteux et regrettable incident de KANKAN doit être rapidement corrigé sinon ça affecte négativement le caractère libre et démocratique de cette élection.

BANNISONS LA VIOLENCE D’OÙ QU’ELLE VIENNE !

Dorah Aboubacar KOITA

Président de la Jeunesse CEDEAO Guinée

1 Commentaire
  1. Personne 59 minutes il y a
    Repondre

    C’est l’effet de la politique a laquelle nous mène

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.