“Questions Peuls” en Guinée : passe d’armes entre le procureur Sidy et le journaliste Diouldé…

Print Friendly, PDF & Email

Le procès du journaliste et historien Amadou Diouldé Diallo s’est ouvert ce mardi 13 avril 2021, au Tribunal du Première Instance de Dixinn. Il est poursuivi par le procureur dudit tribunal pour ”Offenses, atteintes au président de la République sur la base des Articles 98, 105 et 132 de la loi L/2021/02/ CNT du 22 Juin 2010 portant liberté de la presse.” 

C’est un Amadou Diouldé Diallo visiblement serein qui s’est présenté dans le box des accusés.

Après avoir décliné son identité, le prévenu dit ne pas reconnaître les faits qu’on lui reproche tels qu’ils ont été présentés.

« Je ne reconnais pas les faits. J’essaye de faire c’est que je peux. Je n’offense pas, moi j’essaye d’interpeller, J’ai dit que le professeur Alpha veut exterminer la communauté peule…On a stigmatisé le Foutah, on a instruit le Manding-Djallon il y a eu des émeutes et ça c’est pour déstructurer le Foutah. J’ai eu peur de cette radicalisation. On ne peut pas occulter les questions des Peuls », dit-il à la barre.

Prenant la parole, le représentant du ministre public, Sidy Souleymane NDiaye, a, pour commencer, estimé qu’ « il n’y a pas de communauté peule mais des populations peules qui appartiennent à une population nationale. Donc, il n’y a pas de communauté peule. » Pourquoi a-t-il donné une connotation très péjorative (ethnique) par rapport à la fermeture des frontières ?, interroge le procureur.

Amadou Diouldé Diallo a répliqué en ces termes : « Monsieur le procureur, la communauté existe partout. Il y a les communautés en Guinée, il y a les Peuls, Soussous, j’en passe. Je ne suis pas dans les secrets des renseignements mais pourquoi on n’a pas fermé les frontières en Côte d’Ivoire et au Mali, parce que c’est là-bas qu’il y a les problèmes des djihadistes ? »

« Les problèmes d’Alpha c’est d’exterminer les Peuls. Vous avez une tendance dans ce sens ? », interroge Sidy Souleymane NDiaye. Et Amadou Diouldé Diallo de répondre: « le président est en harmonie avec les propos qu’il tient. La radicalité de ses propos depuis 2010, prenez les réalités du terrain et ses propos. Le président a dit quiconque ne vote pas pour le candidat du RPG aura voté pour le Foutah ou encore ‘’la Primature c’est pour la  Basse Côte, l’Assemblée nationale la Forêt et la Présidence la Haute Guinée” »

L’ancien bâtonnier, Me Mohamed Traoré, s’est tout d’abord réjoui du fait que son client ait assumé pleinement ses propos. 

Poursuivant, il dira : «  À Dixinn, c’est jugé d’avance, il y a les poursuites sélectives. Ce n’est pas étonnant que vous soyez là. Pourquoi les gens refusent de dire la vérité s’agissant de la fermeture des frontières, parce que depuis 2010 la Guinée n’a pas eu de problèmes avec le Sénégal. Il n’y a pas  de problèmes frontaliers. Le problème qui existe c’est le problème jihadiste, comme ça se passe actuellement au Mali où chaque jour on tue les gens, ou en Côte d’Ivoire avec l’attaque de Grand Bassam »

En considération de tout ce qui précède, le procureur dit être convaincu qu’il y a eu offense au chef de l’État, les propos tenus par le journaliste Amadou Diouldé Diallo sont graves. Il a requis une peine de 5 millions Gnf  d’amende au final.

Mamadou Yaya Barry

9 Commentaires
  1. Sylla 5 mois il y a
    Repondre

    Ce vieux Amadou Djoulde’ est tout sauf sage.
    Il est vraiment vieux pour rien. Condamner le a 5 millions d’ amende et 1 an d’ interdiction de parole publique en Guinee’.

    • Saidou 5 mois il y a
      Repondre

      Pourquoi tant de haine de votre part?.
      La roue tourne et bientot ca va change

  2. SAM 5 mois il y a
    Repondre

    Bonjour,

    Amadou Diouldé DIALLO et son avocat Mohamed TRAORE doivent arreter de nous amuser à travers les idicoties communautaires (Je précise que Mohamed malgré qu’il est TRAORE est de la communauté peule. il est de Mamou et ne peut pas prononcer une seule expression en Malinké).
    Un état marche sur la Base des renseignements délivrés par les renseignements généraux. Et des informations ont fait états de véléités d’attaques de notre pays à partir des pays cités.
    Avant la fermeture de la frontère, l’état Guinéen a fait une lettre officielle à l’état Sénégalais pour la tenue d’une patrouille mixte guinée-sénégal. Cette lettre est restée sans suite. Ainsi la Guinée en toute souverainété, a décidé de fermer ses frontières.
    Malgré la présence des Djihadistes au Mali il n y a jamais eu d’alertes rouges de la part des services généraux.
    Je suis deçu de la Justice Guinéenne d’avoir utilisé la loi L002 contre Amadou Diouldé DIALLO qui :
    => a été licencié à la RTG
    => ne travaille dans aucun Organe de Presse
    => n’appartient à aucune Organisation de Presse en Guinée
    => n’est syndiqué par aucune délégation syndicale en Guinée
    => a tenu ses propos sur Lynx FM entant qu’invité simple.
    Il doit etre purement et simplement jugé par les lois de droits communs.

    Par ailleurs, dans cette loi L002, la dépénalisation de délit de Presse doit être PUREMENT ET SIMPLEMENT SUPPRIMEE car elle risque de bruler notre pays un jour.
    Imaginez un Journaliste qui veux insulter le chef de l’état, il suffit de préparer 5 millions et aller dans les colonnes de la presse faire toutes sortes d’injures et de propos d’incitation à la violence. Et puis il est tranquile car tout ce qu’on peux lui faire comme sanction, c’est de lui demander de payer 5 millions.

    • Saidou 5 mois il y a
      Repondre

      Il est de la communauté peul et puis quoi encore? Vous allez vous renseigner si non la situation du mali viendra en Guinée

  3. Sylla 5 mois il y a
    Repondre

    Ahh Maitre Mohamed Traoré est de Mamou?
    Je comprends tout alors. Je suis son comportement et ses interventions dépuis le procès de ceux qui ont attaqué la résidence du Président de la République. Le Procureur Fernandez était largement supérieur à leur médiocre niveau,eux les avocats.

  4. SAM 5 mois il y a
    Repondre

    Le jour où tu vois Maître Traoré, fais semblant de le saluer en MALINKE. Il va te repondre automatiquement en Français. C’est son Nom TRAORE qu trompe les guinéens.
    C’est pourquoi sa position de defenseur de l’UFDG.
    C’est comme Aliou CONDE (Vice Président de l’UFDG) qui n’est Malinké que par son NOM CONDE; il est aussi de 100% de Moyenne Guinée.

  5. Sylla 5 mois il y a
    Repondre

    Je connais bien Mamou.
    Je te crois Mr. Sam.ça explique tous ses agissements et sa langue de bois.

  6. Sylla 5 mois il y a
    Repondre

    Par ailleurs,je ne veux pas rencontrer un tel homme dans ma vie.

    • Saidou 5 mois il y a
      Repondre

      C’est vraiment être malhonnête si vous vous considérez musulman et ne pas vouloir admettre la vérité

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.