Raffinerie de Chalco : ‘’nous sommes contents qu’une étude solide puisse être présentée aujourd’hui’’ (Saadou Nimaga)

Print Friendly, PDF & Email

Une importante phase vient d’être franchie dans le cadre de la réalisation de la raffinerie de Chalco en Guinée. En effet, dans la matinée de ce mardi, 30 juin, les études de faisabilité de ce gigantesque projet ont été présentées en visioconférence entre les différents services du département en charge des Mines et les responsables du partenaire (Chalco).

Au terme de cette visioconférence, le secrétaire général du Ministère des Mines et de la Géologie, Saadou Nimaga s’est réjoui de cette présentation, avant d’indiquer dira que c’est une étape majeure qui vient d’être franchie.

« Nous avons pu tenir cette réunion avec des collègues des différents services du Ministère des Mines et avec notre partenaire Chalco qui s’est engagé dans le cadre de la convention qu’on a signée avec elle en 2018, à réaliser dans une seconde phase, un projet d’usine d’alumine. Aujourd’hui, c’est une étape majeure de ce projet qui est franchie. C’est la présentation des études de faisabilité de ce projet. Puisque nous nous sommes inscrits dans le cadre de la mise en œuvre de la vision politique qui a été définie dont nous sommes en train de dérouler ici au département en charge des Mines, le Président de la République nous suit de près en tant que techniciens et le ministre des Mines également nous demande des comptes. Donc nous travaillons à atteindre les objectifs qui nous sont assignés notamment, dans le cadre de ce projet. Ça mise en œuvre évolue donc progressivement et nous sommes contents qu’une étude solide puisse être présentée aujourd’hui », précise-t-il.

Poursuivant, il a tenu à préciser que le Ministère de l’Environnement recevra aussi l’étude d’impact environnementale qui est déjà selon lui, finalisée également.

« Nous avons les services du Ministère des Mines notamment, la direction des projets miniers qui est la pièce maitresse de cette activité, il y a le centre de perfectionnement et du développement minier (CPDM), la direction des mines et bref, tous les services sont là et nous sommes en train de discuter autour de cette étude. C’est une étude qui porte sur un projet d’alumine comme je l’ai dis tant tôt. Comme vous le savez, c’est la transformation de la bauxite en alumine. C’est cet objectif là que tous les Guinéens souhaitent de leur vœu qui est en train de se réaliser grâce à l’insistance et à la persistance du président Alpha Condé qui nous a dit de suivre de près ce partenaire (Chalco) qui semble très sérieux et qui, déjà, exécute son projet à Boffa (…) Donc nous avons un projet de 2 millions de tonnes de capacité, la capacité initiale va être un million de tonnes et ça va aller crescendo pour atteindre la capacité maximum de 2 millions de tonnes par an. Nous avons un coût total d’investissement de 1 milliard 27 millions de dollars et ça va se réaliser en 36 mois. »

Youssouf Keita

+224 666 48 71 30             

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.