Ramadan : pas de prières nocturnes des dix dernières nuits dans les mosquées, en Guinée

Print Friendly, PDF & Email

Nous venons de l’apprendre. Les prières nocturnes pendant les dix dernières nuits -à la recherche de la nuit du destin- sont interdites dans toutes les mosquées de Guinée. Le pays est sous couvre-feu de 23h à 4h du matin pour cause de Covid-19. Ainsi en a décidé le Secrétariat général des Affaires religieuses (SGAR) en concertation avec l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anss). Une circulaire annonçant la nouvelle est en cours de rédaction au SGAR.

Selon un islamologue interrogé par BBBC, « durant les dix derniers jours du mois de ramadan, le prophète et ses compagnons se consacraient entièrement à l’adoration de Dieu, au repentir et aux prières afin qu’Il concrétise leurs aspirations les plus chères »

A l’en croire, cette adoration est une pratique prophétique hautement recommandée qui s’appelle « sunna mouakkada ».

« Les 10 premiers jours si vous les jeûnez, vous avez sa miséricorde. Les dix jours qui suivent, vous les jeûnez, Dieu vous pardonne vos pêchés. Et les dix derniers jours, si vous les jeûnez, Dieu vous agrée au paradis », a dit Mansour Sy Cissé.

Focus de Mediaguinee

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.