RAPPEL : « même un condamné pour crime contre l’humanité a droit aux soins…» (Thierno Diawara)

D’après certaines organisations de défense des droits humains, les conditions de détention des personnes poursuivies par la CRIEF et autres leaders ou activistes politiques à Conakry, ne seraient pas dans les normes. En guise d’illustration, des détenus malades ne bénéficieraient pas de soins adéquats, alors que même un condamné pour crime contre l’humanité mérite un traitement décent assorti de soins si nécessaire, à plus forte raison une personne « arbitrairement » détenue sans aucun jugement. Pis, les motifs de détention de certaines d’entre-elles sont loin d’être évidents.

Le triste cas du ministre Lounceny Camara est encore vivace dans nos mémoires. Au lendemain du décès de Monsieur Camara, sa famille par l’intermédiaire de sa chère épouse avait vigoureusement dénoncé les autorités compétentes pour avoir « refusé » l’évacuation de son ex-époux pour des soins à l’étranger, alors que son état de santé le requerrait pourtant.

L’ancien Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana ne serait lui non plus bien portant physiquement, à en croire ceux qui l’ont rencontré à la CRIEF il y a quelques semaines. Et aujourd’hui, on parle du cas de Saïkou Yaya Barry de l’UFR qui serait dans le même cas de figure, donc malade.

C’est un secret de polichinelle. En dépit des discours et autres promesses des autorités, la Guinée n’a toujours pas un hôpital moderne. Il s’en suit que certains des détenus doivent être évacués pour éviter le pire. Or, seul le colonel Doumbouya a le dernier mot. Aussi, il serait bien qu’il se le rappelle pendant qu’il est encore temps.

Thierno Diawara, Journaliste – todiawara@guineerealite.info

                             Thierno Oumar Diawara

Journaliste – Ancien rédacteur en chef adjoint de Nostalgie Guinée

Fondateur et Directeur de publication de https://guineerealite.info

Tel: +224 623 39 45 09 (Guinée)

      +1 347 881 5044 (États-Unis)

      +33 751 97 89 36 (France)

Mail: todiawara@guineerealite.info

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.