Rapport de l’UFDG : ‘’le document a deux résultats victorieux 52,57% et 53,84%’’ (Makanéra)

Print Friendly, PDF & Email

Après le décompte de ses voix obtenues à la présidentielle du 18 octobre, l’UFDG a publié les résultats avec une large victoire de plus de 53% en faveur de son candidat Cellou Dalein Diallo. Un rapport qui a suscité beaucoup d’interrogations au sein de l’opinion nationale.

En conférence de presse ce mardi, 03 novembre au siège du parti GRUP, l’ancien ministre de la communication, Alhoussein Makanéra Kaké a relevé des incohérences selon lui dans ce rapport brandit comme preuve par le principal parti de l’opposition.   

[KGVID]https://mediaguinee.org/wp-content/uploads/2020/11/makanera.mp4[/KGVID]

« Le rapport de l’UFDG, au lieu de conforter le parti, a desservi le parti. Ce rapport a été fait avec de l’amateurisme extraordinaire. Je vous assure, même des jeunes collégiens auraient produit un rapport beaucoup plus intelligent et intéressant que le rapport que j’ai en main. (…). Le premier point d’incohérence, c’est la comptabilisation des voix dans les zones où il n’y a pas eu d’élection, comme la Guinée-Bissau. Leur logiciel a été incapable de faire la différence entre la Guinée-Bissau et le Ghana.

Le deuxième point de l’incohérence, c’est l’augmentation du nombre de candidats. La Cour constitutionnelle a validé 12 candidats. Mais, l’UFDG a trouvé 13, avec un parti fictif qui est le BL, avec un candidat fictif qui a été bien servi par rapport à leur décompte.

Le 3ème point, dans le même document, il y a deux résultats. Un premier résultat qui donne Cellou vainqueur avec 52,57% et le deuxième lui donne également vainqueur avec 53,84%. (…) », souligne Makanéra Kaké qui dira ensuite que ce rapport a été fait par l’UFDG avant le scrutin présidentiel.  

« Quand vous prenez le pourcentage exprimé par chaque candidat, comme ils ont produit, ça donne 101%. C’est pourquoi, je dis que c’est de l’amateurisme extraordinaire. Si nous prenons le rapport lui-même, nous avons la preuve que ce rapport a été fait avant l’élection. La preuve que les résultats autoproclamés de l’UFDG ont été faits avant le 18 octobre. (…). On a fabriqué les résultats avant d’aller à l’élection. Ils ont dit qu’ils ont gagné, ils sont prêts à contester quel que soit l’issu dudit scrutin », a-t-il poursuivi.

Plus loin, il estime que « La situation actuelle impose à chaque Guinéen d’où qu’il soit, de faire en sorte qu’on puisse apaiser. Il faut que les Guinéens s’entendent, mais ils doivent s’entendre sur quelque chose et cette chose doit être la vérité, si ça doit demeurer longtemps… Et, heureusement plus on avance, plus le rapport de l’UFDG se rapproche de la vérité. Cet état de fait est un outil important à la disposition de tous les Guinéens de pouvoir jouer à l’apaisement en disant la vérité là où il faut dire, en demandant à chacun de respecter la volonté du peuple qui s’est exprimé à travers le vote. »

Mohamed Cissé 

 

1 Commentaire
  1. BASYR kamar 3 semaines il y a
    Repondre

    Du perturbateur au pagailleur jusqu’au djihadiste terroriste , célou dalin fini maintenant par être comédien des opposants guinéens ou tout court humoriste !!!!!!!

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.