RDC : Katumbi faisait figure de principal opposant, il prend trois ans de prison

Print Friendly, PDF & Email

L’opposant congolais Moïse Katumbi, candidat à la présidentielle censée avoir lieu cette année en République démocratique du Congo, a été condamné mercredi à trois ans de prison dans une affaire de spoliation immobilière, ce qui le rend pour l’heure inéligible.
Le jugement a été rendu par un tribunal de paix de Lubumbashi, dans le sud-est de la RDC. La cour a donné raison à un ressortissant grec accusant l’opposant au président Joseph Kabila de faux et usage de faux pour l’acquisition d’un immeuble dont le plaignant estime qu’il devait lui revenir en héritage.
AFP

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.