RDC : la Cour constitutionnelle se déclare incompétente pour juger Matata Ponyo

Print Friendly, PDF & Email

La Cour constitutionnelle congolaise s’est déclarée incompétente pour juger l’ancien Premier ministre Augustin Matata Ponyo.

Avec notre correspondant à Kinshasa, Kamanda wa Kamanda Muzembe

La plus haute juridiction du pays a estimé, lundi 15 novembre, qu’elle était incompétente pour juger le sénateur Augustin Matata Ponyo, ancien Premier ministre. Élu sénateur pour la législature en cours, Augustin Matata Ponyo est accusé de détournement de centaines de millions de dollars allouées à la construction du parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo.

Dans le même dossier, deux autres personnalités sont également poursuivies : Patrice Kitebi, ancien ministre délégué aux Finances, et Kristo Groblert, gérant de la société sud-africaine Africom.

Il y a une semaine, la défense de Matata Ponyo avait soulevé des préalables et des exceptions quant à la compétence de la Cour constitutionnelle à pouvoir le juger. Me Nyabirungu Mwene Songa s’était référé à la Constitution du pays en posant la question de savoir si cette cour était compétente pour juger un ancien Premier ministre.

Après l’annonce, un soulagement s’est fait entendre dans la salle d’audience côté prévenus. « Le droit a été dit », a réagi le coordinateur des avocats de Matata Ponyo. Reste à savoir maintenant ce que va faire le gouvernement et comment il entend obtenir réparation et quelle sera la cour qui sera habilitée à juger les accusés.

Avec RFI

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.