Recensement des fonctionnaires : mes propositions (Daniel Kolié)

Print Friendly, PDF & Email

Tout en saluant l’initiative des nouvelles autorités de la transition sur le recensement des fonctionnaires, j’apporte à travers ces lignes ma contribution à cette initiative en proposant la démarche avec les étapes ci-dessous :

  • Etat des lieux :

Il est important aujourd’hui de faire un constat sur l’effectif actuel de la fonction publique mais aussi de l’évolution de cet effectif depuis les années 200, d’avoir les supports des différents recrutements depuis l’an 2000 et de faire une analyse objective sur les raisons et procédures ayant permis ces recrutements.  Cette démarche permettra de situer les responsabilités de certains agents de la fonction publique complices de l’intégration frauduleuse des individus.

 Cette tâche permettra également à déterminer le nombre de fonctionnaires, contractuels ou consultants à date et surtout les raisons des différents recrutements. Ça sera aussi l’occasion de connaitre la nomenclature exacte des postes ou fonctions actuels par département ministériel. Ainsi devra suivre un recensement de tous les postes ou fonctions de l’administration par département ministériel afin de procéder à une révision de la nomenclature des postes actuels et les adapter aux réalités actuelles.

La finalité de ce travail va permettre de connaitre l’effectif total et l’appellation des différents postes mais aussi avoir une nouvelle structure de l’administration validée par le président de la transition.

  • Elaborer la feuille de route (fiche de poste) pour chaque poste

Une fois que les fonctions ou postes sont adaptés et validés, des feuilles de route seront élaborées pour chaque poste/fonction de la nouvelle structure. Chaque poste/fonction aura une feuille de route claire et précise permettant de mesurer la performance des titulaires. Pour mesurer la performance des agents de l’Etat à leur poste et pour plus d’efficacité, il est important que chaque poste ait une feuille de route adaptée.

  • L’organigramme de chaque département ministériel avec les services déconcentrés :

Un organigramme de chaque service devra être élaboré afin d’avoir un organigramme global pour chaque département

  • Une évaluation des agents pour une affectation aux différents postes :

La confirmation de chaque agent aux nouveaux postes se fera conformément aux résultats des évaluations.  Après les différentes affectations ou confirmations, le cas des fonctionnaires non posté sera examiné cas par cas.

  • Politique et processus de Gestion de Performance

Conformément à la feuille de route du Gouvernement dès objectif clairs et précis seront fixé en fonction de la position de chaque agent afin de contribuer à l’atteinte de l’objectif global du département.

Ce processus nous permettra d’avoir une administration efficace permettant d’atteindre les objectifs de développement du pays.

Daniel KOLIE

Diplômé en Administration Générale

Consultant RH

Spécialiste en Insertion socio-Professionnelle

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.