Reconstruction route Coyah-Forécariah-Frontière Sierra Léone : les entreprises en charge des travaux s’activent

Print Friendly, PDF & Email

Sans bruit, les travaux de reconstruction de la route nationale n°4 Coyah-Forécariah-Frontière Serra Léone évoluent à un rythme satisfaisant. C’est le constat qui ressort de la visite d’une mission du département en charge des Travaux publics qui s’est rendu sur le terrain ce dimanche, 15 novembre pour constater de visu le niveau d’avancement des travaux.

Une route longue de 75 km et divisée en deux (2) lots. Le premier va de Coyah à Dandayah, long de 35,4 km et les travaux de reconstruction de ce tronçon sont attribués à l’entreprise HENAN CHINE. Quant au second lot, il va de Dandayah à Farmoriyah distant de 39,6 km et sera réalisé par l’entreprise CGC.

Au niveau du premier lot, les travaux de terrassement et d’assainissement sont activement en cours et les responsables de l’entreprise en charge des travaux rassurent que tout ce mois de novembre sera consacré à ces travaux préliminaires sur au moins 28 km.

Selon le Directeur de ce premier projet, « actuellement, la phase des travaux se situe à deux niveaux à savoir la réalisation des ouvrages hydrauliques de type dalot et les travaux de terrassement comme vous avez pu le constater. Pour ce mois ci, nous allons accélérer la cadence des travaux de terrassement afin de pourvoir commencé à réaliser les travaux de chaussées à partir du mois de décembre 2020. Nous avons choisi de commencer par le Pk28 pour plusieurs raisons. La première, c’est que si vous constatez, aux alentours de Coyah, il y a beaucoup d’agglomérations et il y a certaines agglomérations qui n’ont pas été dédommagés en ce moment. Donc vouloir attendre que le dédommagement soit fait pour commencer les travaux, aurait pu être une source de retard. Mais compte tenu que la saison sèche est très courte ici, c’est pourquoi, au lieu d’attendre longtemps, nous avons préféré commencé par le PK28 », dira Dingding Guo.

Et au niveau de la centrale à concassage de la société (HENAN CHINE), tout est dans l’ordre. Car, les différentes machines opèrent normalement.

Quant au second lot (Dandayah-Frontière), l’entreprise CGC s’active énormément. Car, elle est principalement au niveau du remplissage. Pour Abas Camara de la mission de contrôle GIC-Mali, les choses évoluent bien.

« Sur notre lot, nous avons fait un dégagement de l’entreprise de la route du PK35 jusqu’au niveau du PK40. Les travaux de terrassement sont en cours du PK35 jusqu’au niveau du PK38. Les ouvrages d’assainissement sont également en cours », explique-t-il, avant de rassurer que les travaux en cours sont de qualité.

« Les travaux se font conformément aux prescriptions du cahier des charges et nous veillons à ce que les travaux se font dans les règles de l’art. »

A en croire au secrétaire de ladite entreprise, Koundouno Sâa Emmanuel, le niveau d’avancement des travaux sur ce second lot est estimé à 20-25%.

« On a débuté depuis le mois de mars dernier, parce qu’on a eu l’ordre de service du démarrage des travaux en mars. Il y a des travaux préparatoires que sont la construction des bases vie et les centrales à peton parmi tant d’autres. Je peux vous dire aujourd’hui qu’on a beaucoup évolué », nous a-t-il confié.

A noter que le financement de cette route est assuré par la Banque Africaine de Développement (BAD) et le Budget National de Développement (BND) à hauteur de 78 millions d’Euros.

Youssouf Keita

+224666487130

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.