Récup biens de l’État, à Siguiri: « le CNRD n’est pas venu pour casser… Les emprises quand même, nous allons casser tout » (préfets)

Print Friendly, PDF & Email



Ce lundi 9 mai 2022, la commission de récupération des domaines de l’État a lancé l’identification des domaines de l’État dans la commune urbaine de Siguiri. A cette occasion, le président de la commission, Sékouba Traoré, était accompagné par une forte délégation. Le préfet qui, dans un premier temps, s’etait montré très déterminé dans cette affaire de récupération, a aujourd’hui quelque peu changé de ton. 

« Nous allons être clairs avec vous. Il faut retenir que le CNRD n’est pas venu pour casser. Tous les domaines de l’État occupés seront identifiés, vérifiés et l’État va faire un contrat avec le propriétaire. Et nous précisons que les détenteurs d’un document datant avant l’indépendance et pendant le régime de Sékou Touré, ceux-là ne font pas partie. Et l’État est prêt à faire le contrat avec les détenteurs des maisons. Donc il faut que les gens comprennent, le CNRD est clair sans démagogie. Les emprises quand même, nous allons casser tout », a déclaré  le colonel Ibrahima Douramoudou Keita.

Selon nos informations, la commission préfectorale de récupération des domaines de l’État semble confuse suite à cette sortie médiatique du préfet. Rencontré, un technicien de la commission préfectorale de  récupération des domaines de l’État a ajouté ceci: « le préfet nous a découragés complètement  parce qu’on communique différemment. Il y a manque de concordance entre les différents propos. Il  a eu peur mais il verra », a confié ce membre.

Les citoyens de Siguiri ont apprécié le préfet par rapport à cette déclaration qui les soulage. Qu’aucun domaine ne sera cassé et qu’il y aura la possibilité de signer des contrats avec l’État.Affaire à suivre !!!

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.