Connect with us

Politique

Référendum/ Alpha Ibrahima Keira prévient : ‘’l’ordre public sera maintenu vaille que vaille’’

Published

on

Présent samedi à l’assemblée générale hebdomadaire du RPG Arc-en-ciel (au pouvoir), le ministre de la Sécurité et de la protection civile, par ailleurs membre du bureau politique national (BPN) dudit parti, Alpha Ibrahima Keira a prévenu tous ceux qui veulent semer le désordre en cas de référendum dans les prochains jours en Guinée.

Après avoir fait un bref compte rendu de la dernière rencontre entre la délégation du RPG Arc-en-ciel et le Premier ministre dans le cadre des consultations nationales, Alpha Ibrahima Keira n’a pas manqué de mots pour prévenir les futurs fauteurs de trouble. Lisez !

‘’Le Président de la République peu, en fonction de ses attributions légales, nous engager automatiquement dans le cadre d’une révision constitutionnelle ou de proposer une nouvelle constitution’’

« Depuis que les consultations ont démarré, force est de constater qu’il y a un engouement et la majorité des composantes politiques et sociales de ce pays font la queue à la Primature et sont reçues par le Premier ministre. Toutes les discussions qui s’y déroulent sont des discussions qui notent la convergence des points de vue bien qu’il y a quelques divergences. Mais ce qu’il faut retenir, c’est que le résultat est positif et encourageant. Et ça prouve à suffisance que la vision politique du chef de l’Etat est une vision juste et que c’est un homme de paix et de dialogue. Sinon, au point de vue constitutionnel, le Président de la République et les députés sont les seules institutions dans le pays qui ont des initiatives des lois. Le Président de la République, peut en fonction de ses attributions légales, nous engager automatiquement dans le cadre d’une révision constitutionnelle ou de proposer une nouvelle constitution, mais il a voulu que le peuple parle…

‘’Il faut que les Guinéens sachent également qu’on ne peut pas nous intimider et qu’on ne peut pas nous priver de l’exercice de nos libertés’’

Ce qu’il faut noter, c’est que les consultations se poursuivent et elles se passent avec assez de courtoisie, de patriotisme et beaucoup de tolérance. Toutes les composantes de la Nation sont invitées à participer à cet exercice hautement démocratique parce que personne n’est exclu et nous sommes tous des Guinéens. Il faut que les Guinéens sachent également qu’on ne peut pas nous intimider et qu’on ne peut pas nous priver de l’exercice de nos libertés. La démocratie, c’est la contradiction et la matérialisation suprême de la démocratie, c’est la règle de la majorité. Si nous demandons à aller à un référendum, ceux qui ne veulent pas de référendum voteront non et ceux qui veulent le référendum viendront dire oui. Je crois qu’il n’y a vraiment pas de problème et qu’il n’y a pas de raison valable qu’on se fasse la guerre entre nous parce que nous concourons tous au bien-être de nos populations et au bien-être de la Guinée pour une Guinée émergente. Je crois qu’il faut lancer un appel pressant, fraternel et amical à tous nos compatriotes afin qu’ils fassent preuve de retenue, de sagesse et surtout de lucidité parce que la Guinée a choisi d’être démocratique, la Guinée a choisi d’être le bastion des libertés individuelles et publiques et la Guinée est un Etat hautement démocratique. Donc, il ne faudrait pas que certains profitent des libertés qui leur sont données pour porter atteinte à ce que la majorité veut…

‘’Tous ceux qui voudront troubler l’ordre public trouveront les institutions de la république sur leur chemin et je vais vous dire sincèrement que l’ordre public sera maintenu vaille que vaille’’

Si nous voulons doter la Guinée d’une nouvelle constitution, il faudrait que notre union soit sacrée et forte. N’insultez personne, ne frappez personne et ne répondez à aucune provocation. L’Etat est là pour assurer la sécurité des personnes et de leurs biens. Soyez sûrs que toutes les libertés seront respectées, les droits de l’homme seront respectés et la démocratie sera respectée. Mais tous ceux qui voudront troubler l’ordre public trouveront les institutions de la république sur leur chemin et je vais vous dire sincèrement que l’ordre public sera maintenu vaille que vaille. »

Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités