Région administrative de Kankan : plusieurs projets d’adduction d’eau à l’arrêt, la SEG mise à l’index

Dans la région administrative de Kankan, en cette période d’hivernage, le manque d’eau potable se fait sentir partout. Une situation qui ne semble pas préoccuper outre mesure les autorités administratives, au grand dam des pauvres populations, notamment les femmes, qui ne savent plus à quel saint se vouer.

Après leur démarrage en fanfare, la plupart des travaux d’adduction d’eau potable sont complètement arrêtés aujourd’hui à Kankan. Conséquence : les femmes des 27 quartiers se plaignent à longueur de journée à cause de ce manque d’eau. A l’occasion d’une émission interactive sur les ondes d’une radio locale, plusieurs femmes de Kankan ont fait part de leur mécontentement par rapport à cette situation. « Aujourd’hui, nous sommes mécontentes, parce que les femmes de Kankan ne gagnent pas d’eau potable. On a entendu beaucoup de promesses, il faut que les autorités aient pitié de nous. Sinon, vraiment, on a trop souffert. Nous venons d’apprendre encore que les projets d’adduction d’eau sont arrêtés. Ce qui revient donc à dire que l’espoir est parti », a témoigné Nagnouma Fofana, citoyenne résidant au quartier Senkefara.

D’autres citoyens de Kankan ont abondé dans le même sens. « Ça fait plus de 6 mois qu’on ne  voit pas l’eau potable dans nos robinets. Vraiment, nous sommes inquiets. La Société des Eaux de Guinée ne fait rien à Kankan », martèlent-ils.

Il faut noter que le projet d’adduction d’eau de Kouroussa est aussi arrêté. Pour la préfecture de Siguiri, le projet a  démarré mais l’on constate une certaine lenteur dans son exécution.  Affaire à suivre.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri :+224622478601

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.