Relations entre belles-mères et belles-filles: ce n’est pas toujours un long fleuve tranquille (témoignages)

Print Friendly, PDF & Email


Il y a des choses qui se vivent dans beaucoup de nos familles en Guinée et qui sont connues de tous, mais dont les gens ne parlent pas souvent. Ce n’est rien d’autre que cette rivalité qui existe entre belles-mères et belles-filles. De quelle belle-mère  nous parlons?  Il s’agit de la maman d’un conjoint dans un couple mais surtout celle de l’homme. Aujourd’hui, la plupart des jeunes femmes mariées ou pas ont des préjugés négatifs à l’égard de la belle-mère. Souvent, ces belles-mères sont difficiles à gérer dans un mariage. Après constat, notre rédaction s’est intéressée à ce fait pour connaître la cause de ces différends et surtout  chercher à savoir si réellement ces femmes sont perçues de la même manière par tout le monde. 

J’ai la chance d’avoir la meilleure belle-mère puisque qu’elle n’a pas de problème. Elle ne m’a jamais lâchée pour quoi que ce soit, et n’a jamais supporté son fils dans la fausseté. Elle me considère comme sa fille.

Néne Adama Sow dit que toutes les belles-mères ne sont pas les mêmes. Selon elle, il y en a qui sont méchantes mais certaines aussi sont gentilles. »Moi, la mienne est comme une mère pour moi. J’ai la chance d’avoir la meilleure belle-mère puisque qu’elle n’a pas de problème.  Elle ne m’a jamais lâchée pour quoi que ce soit, et n’a jamais supporté son fils dans la fausseté. Elle me considère comme sa fille. J’ai l’impression de vivre toujours avec ma mère. Je ferai tout mon possible pour garder cette confiance. », s’est-elle exprimée.

Ce que je dirais aux jeunes dames, c’est que toutes les belles-mères  ne sont pas les mêmes.  Il faut juste savoir vivre avec


D’après Makhissa Touré, ce problème ne date pas d’aujourd’hui. Donc il faut vivre avec. « Cette méfiance a toujours existé. Moi-même, avant mon mariage, j’avais peur de la maman de mon mari. Donc si aujourd’hui, la femme de mon  fils dit qu’elle a peur de moi, c’est normal. Mais ce que je dirais aux jeunes dames, c’est que toutes les belles-mères  ne sont pas les mêmes.  Il faut juste savoir vivre avec. », dit-elle.
Parmi les femmes que nous a avons rencontrées, beaucoup ne tissent pas de bons rapports avec leurs belles-mères.

Mon plus grand fardeau, c’est la maman de mon mari. Je ne suis pas du tout heureuse. Après mon mariage, mon mari est parti pour me laisser avec sa mère qui me fait vivre l’enfer. Je n’ose même pas acheter de nouveaux vêtements, elle se met à dire que c’est tout ce que je sais faire. Une fois, je l’ai surprise derrière ma porte en train d’écouter mes conversations que je tenais avec mon mari au téléphone

C’est le cas de Fanta Sylla qui dit qu’elle n’est pas heureuse. »Mon plus grand fardeau, c’est la maman de mon mari. Je ne suis pas du tout heureuse. Après mon mariage, mon mari est parti pour me laisser avec sa mère qui me fait vivre l’enfer. Je n’ose même pas acheter de nouveaux vêtements, elle se met à dire que c’est tout ce que je sais faire. Une fois, je l’ai surprise derrière ma porte en train d’écouter mes conversations que je  tenais avec mon mari au téléphone. Heureusement pour moi, j’ai un mari qui n’écoute pas les dires des autres, sinon lui et moi on se serait déjà séparés. », a-t-elle indiqué.

Je fais tout pour plaire à ma belle-mère mais impossible.  Mon mari, pour m’épouser, a tenu tête à sa mère puisque cette dernière ne m’aimait pas et jusqu’à présent c’est ce qui continue. Elle voulait la fille de son frère pour son fils qui est devenu moi mon mari. Mais, celui-ci a refusé le mariage entre cousin et cousine.

C’est le même  constat chez Hassanatou Barry qui dit que la maman de son mari ne l’a jamais aimée. »Je fais tout pour plaire à ma belle-mère mais impossible.  Mon mari, pour m’épouser, a tenu tête à sa mère puisque cette dernière ne m’aimait pas et jusqu’à présent c’est ce qui continue. Elle voulait la fille de son frère pour son fils qui est devenu moi mon mari. Mais, celui-ci a refusé le mariage entre cousin et cousine. C’est une femme qui est trop sournoise, on ne peut jamais connaître ce que ma belle-mère a au fond d’elle. Elle aime jouer au chat avec moi, surtout quand elle a besoin de quelque chose avec moi. Moi je ne lui souhaiterai jamais le mal. Je sais que tout ça c’est pour un temps. Et je vous dis qu’elle n’est pas fatiguée, elle veut toujours que son fils épouse une femme dans sa famille.  Depuis que je suis là, je ne lui ai jamais manqué du respect. Je fais tout ce qu’elle me demande de faire et je lui fais plein de cadeaux.  Mais si une personne ne t’aime pas, il n’y a rien à faire. », explique-t-elle. 

Cette autre va jusqu’à dire qu’elle a l’impression de vivre avec sa coépouse et non avec la mère de son mari. « Elle me rend la vie difficile. Mon mari travaille du lundi au samedi. Le seul dimanche qui me reste dans son emploi de temps, cette vieille  ne me laisse pas profiter de mon mari. Des fois, même quand je suis dans la chambre avec mon mari, ma belle-mère vient taper à la porte. Elle a laissé son foyer pour gérer mon foyer. Il y a beaucoup de problèmes entre mon mari et moi, c’est elle qui en est à la base.  Elle est toujours prête à témoigner contre moi. Au début, je  pensais que ça allait changer mais je ne vois aucune amélioration avec elle. Elle veut coûte que coûte me voir quitter son fils. Pour moi, je suis avec ma coépouse. », a-t-elle lâché.

Je ne suis pas encore mariée mais j’ai peur d’avoir une belle-mère. Souvent, j’entends les femmes mariées se plaindre de leurs belles-mères. J’ai trop peur. Entendre parler de belle-mère me rend furieuse déjà. Je ne la supporterais pas si elle est difficile. Donc, c’est pourquoi je prie Dieu de me donner un mari dont la maman ne vit plus

A cause de tous ces stéréotypes négatifs, certaines filles non mariées souhaitent même la mort à leur belle-mère avant le mariage pour éviter de vivre ce cauchemar. « Je ne suis pas encore mariée mais j’ai peur d’avoir une belle-mère. Souvent,  j’entends les femmes mariées se plaindre de leurs belles-mères. J’ai trop peur. Entendre parler de belle-mère me rend furieuse déjà. Je ne la supporterais pas si elle est difficile. Donc, c’est pourquoi je prie Dieu de me donner un mari dont la maman ne vit plus. La plupart des belles-mères sont mauvaises, elles sont naturellement jalouses de leurs belles-filles.  Au cas où j’aurais la malchance de trouver une mauvaise belle-mère, elle a fait son temps avec son mari, je ferai le mien aussi avec mon mari. Si tu aimes ton enfant, tu vas aimer tout ce qu’il aime », a-t-elle confié.
Traitées de tous les noms, certaines femmes rencontrées ont aussi cherché à se défendre.

Je ne sais pas pourquoi les femmes de nos enfants nous souhaitent la mort avant leur mariage. Vous parlez de vos belles-mères et vous cachez vos comportements

Fatoumata Koulibaly est l’une d’elles. Pour elle, il ne faut pas voir le mal d’un côté seulement. « Je ne sais pas pourquoi les femmes de nos enfants nous souhaitent la mort avant leur mariage. Vous parlez de vos belles-mères et vous cachez vos comportements.  Toi qui veux d’un homme, tu souhaites la mort à sa mère. Quel rôle vous jouez pour maintenir de bonnes relations avec vos belles-mères ? Tu sais combien de fois cette femme a souffert avec son enfant avant qu’il ne soit ton mari? Tu sais ce qu’elle a enduré? Et si elle décidait de ne pas mettre cet enfant au monde, il serait ton mari aujourd’hui ? Elles disent souvent que les belles-mères sont ceci, elles sont cela. Est-ce qu’elles n’ont pas de mères aussi. La façon dont tu as pu supporter ta mère, fais de même avec ta belle-mère aussi. Où est le problème? Moi, l’enfant que j’ai porté 9 mois 10  jours dans mon ventre, avec qui j’ai souffert, aucune femme ne m’empêchera de lui demander service, elle n’est même pas née.  Et une chose reste claire, si tu me souhaites la mort aujourd’hui parce que je suis ta belle-mère, demain une autre femme va te souhaiter la mort puisque tu seras aussi sa belle-mère. Donc, cela ne me fait pas mal », a-t-elle lancé.

Toutes les deux me sont chères. C’est pourquoi j’ai décidé de quitter la concession de mon père pour vivre avec ma femme et mes enfants


Il faut dire que beaucoup d’hommes n’apprécient pas ces problèmes entre leur mère et leur femme. « Souvent, même la langue et les dents se heurtent entre elles. Moi Je n’aimerais pas voir ma mère et ma femme se disputer à chaque fois. Toutes les deux me sont chères . C’est pourquoi j’ai décidé de quitter la concession de mon père pour vivre avec ma femme et mes enfants.  Aujourd’hui, je n’ai pas de problèmes », a  indiqué  Karamo Kaba.

Une femme qui ne manque pas de respect à sa mère, tu le fais avec la mienne, je te renvoie. Nous supportons tous les comportements de vos mères, qu’est-ce qui vous empêche de faire la même chose pour nos très chères mamans?


Pour Issa Bangoura, sa mère mérite le respect. « J’aime beaucoup ma femme mais ma mère , elle c’est ma faiblesse. Donc ma femme doit un respect absolu à ma mère. Ce n’est pas à discuter. Une femme qui ne manque pas de respect à sa mère, tu le fais avec la mienne, je te renvoie. Nous supportons tous les comportements de vos mères, qu’est-ce qui vous empêche de faire la même chose pour nos très chères mamans?  Quand même, je ne laisserai jamais ma mère maltraiter ma femme. Je les aime toutes les deux. Mais ma femme, si tu déconnes avec ma mère, tu vas aller te reposer », a-t-il  laissé entendre.

Christine Finda Kamano

 622716906

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.