Relations entre journalistes et forces de défense et de sécurité : lancement d’un cadre de concertation à Conakry !

Print Friendly, PDF & Email

Le cadre de concertation des médias, forces de défense et des services de sécurité pour la sécurité des journalistes a été lancé ce mardi, 22 décembre 2020 à Conakry. Cette  activité à été organisée par la Fondation pour l’Afrique de l’Ouest et les associations de médias de Guinée.

Un cadre amorcé depuis 2018 pour créer un espace de dialogue, d’échange basé sur le contenu du cadre juridique et constitutionnel de la police, de la gendarmerie, de la loi sur la liberté de la  presse.

Présent  à la rencontre, le Général  Anssoumane Camara ‘’Baffoé’, Directeur général de la Police nationale, a promis d’assurer la sécurité des journalistes. « Je voulais d’abord vous dire que si vous les journalistes vous avez peur de nous parce que nous avons des armes mais sachez que vous êtes plus forts que nous, parce que vos plumes sont comme un PMAK… Vous les journalistes, vous êtes tellement  importants ! Vous êtes plus importants que nous. C’est vrai, sans sécurité, il n’y pas de journalisme. Pour que vous veniez faire des reportages ou retracer les évènements, il faudrait que vous soyez en sécurité », a-t-il fait remarquer.

Pour sa part, la représentante du Conseil d’Administration de la Fondation des Médias pour l’Afrique de l’Ouest a souligné que ces genres d’exercice font partie des priorités de la Fondation.

« Si, au début de la mise en place de la Fondation, le défi était de permettre à chaque citoyen désireux de construire un organe de presse et de l’alimenter plus tard, le défi était l’accès à l’information notamment l’accès à l’information publique, de nos jours, c’est la sécurité des journalistes qui constitue le défi de la Fondation. », a indiqué Mme Yansané Fatou Baldé.  

À noter qu’un comité de 11 membres représentant le Syndicat de la Presse Privée de Guinée, la Police, la Gendarmerie, les magistrats et la société civile a été mis en place pour veiller à l’application de ce cadre de concertation.

Christine Finda Kamano (stagiaire)

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.