Religion : c’est parti pour le pèlerinage chrétien de Boffa

Print Friendly, PDF & Email

Les chrétiens catholiques du diocèse de Conakry se sont rendus mercredi 29 avril 2021 à  Boffa pour 4 jours de  pèlerinage dans la prière, le partage et dans l’amour. Cette cérémonie d’ouverture a réuni les autorités de Boffa, à savoir le préfet, les représentants des Affaires religieuses, de l’Education et autres.

Dans son discours de bienvenue, Monseigneur Vincent Koulibaly, Archevêque de Conakry, a remercié les autorités de la ville de Boffa ainsi que les pèlerins. Ensuite, il dira qu’à la différence des années précédentes, cette année le pèlerinage de Boffa connaîtra  quelques restrictions.

« Covid-19 oblige. C’est pourquoi nous n’avons pas eu de marche-pèlerinage cette année, à l’image des années précédentes. Nous n’aurons pas non plus de procession mariale le samedi soir. Et nous serons invites à respecter les mesures barrières durant notre séjour à Boffa.»

Pour l’Archevêque de Conakry, ces  restrictions ne doivent pas  empêcher de prier intensément pour que, par l’intercession de Marie, Dieu exauce pour sa gloire et pour le salut de l’homme, la prière et la pénitence observées par nos frères musulmans pendant ce mois de Ramadan ; aide notre pays à vaincre la pandémie du Covid -19 et l’épidémie du virus Ebola; accorde aux familles guinéennes la grâce de vivre dans l’amour et la paix ; nous accorde la grâce d’être des artisans de réconciliation et de paix dans notre Eglise et dans notre pays; donne à tous les hommes et à toutes femmes la grâce de vivre partout dans la paix, la concorde et la fraternité.

Voilà les intentions de prière que je vous confie pour notre pèlerinage marial Boffa 2021.

Présent à cette cérémonie d’ouverture, le préfet de Boffa a d’abord remercié  Dieu qui leur a donné la chance de  recevoir les pèlerins encore cette année. Il se réjouit de vivre pour la première fois cet événement. «Chers pèlerins, permettez-moi, à la faveur de cette exceptionnelle et traditionnelle occasion, de rendre un hommage puissant à Dieu, le Plus Haut, d’avoir bénéficié de l’honneur de m’adresser à cette auguste assemblée de fidèles venus renforcer  l’éducation de la foi. Pour nourrir un peuple, il faut apprendre à lire et à écrire. La nourriture éternelle qu’il faut cultiver en l’homme est la foi. Chers Pèlerins, les habitants de Boffa, à leur tête le Secrétaire général des Affaires religieuses, les Sages et la Notabilité, par ma voix, se réjouissent de votre arrivée et vous disent que vous êtes chez vous à Boffa. Que la Paix, la Miséricorde et les bénédictions de Dieu soient avec vous ! Amen. Vous avez quitté tranquillement le confort de vos maisons, de vos paroisses, pour vous retrouver dans cette  ville historique, que le Seigneur a indiquée à vos devanciers il y a de cela plus de 140 ans pour toujours renforcer votre foi de croyants. Je me réjouis sincèrement de vivre, pour la première fois, cet événement exceptionnel du pèlerinage chrétien de Boffa en ma qualité d’administrateur territorial. C’est avec fierté et beaucoup de joie que je vois mon expérience s’enrichir d’une richesse nouvelle qui anoblit l’homme, car, celui qui va à la recherche de Dieu ne retourne pas les mains.

vides, mais le cœur toujours comblé. Le Seigneur qui vous a appelés dans cette ville ne vous laissera pas partir sans avoir exaucé vos prières. Malgré le caractère particulier du moment dû à la présence de la pandémie de la COVID -19, dont la gestion nécessite des mesures exceptionnelles, le Gouvernement a bien voulu autoriser ce pèlerinage par respect pour la foi religieuse des croyants guinéens; dans l’observance stricte de ces mesures, je vous invite à formuler des prières et bénédictions pour l’éradication de cette pandémie, pour la paix et pour le développement.», a déclaré le lieutenant-colonel Abdourahmane Keita, préfet de Boffa. Ce pèlerinage qui a débuté aujourd’hui durera 4 jours et prendra fin le dimanche.

Christine Finda Kamano, depuis Boffa

622716906

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.