Religion : le pèlerinage chrétien de Boffa a pris fin dimanche

Print Friendly, PDF & Email

C’est dans une atmosphère festive, de prière et de joie que le pèlerinage chrétien de Boffa, entamé le jeudi 29 avril, a pris fin le dimanche 2 mai 2021.

Dans son homélie, Monseigneur Vincent Koulibaly, Archevêque de Conakry, a  rendu un vibrant hommage aux missionnaires qui ont fondé l’Eglise de Guinée. 

«Nous voici au terme de notre pèlerinage annuel à Boffa. Boffa, ce haut lieu de la foi chrétienne où résonnent quotidiennement les noms prestigieux et vénérables de ceux que Dieu a choisis il y a plus d’un siècle pour être des premiers missionnaires dans notre pays. Au cours de ce pèlerinage 2021, nous avons renouvelé nos remerciements et nos gratitudes à ces missionnaires qui sont arrivés chez nous après un voyage particulièrement pénible et périlleux. Malgré les difficultés  rencontrées sur le chemin de l’évangélisation, ils ont donné le meilleur d’eux-mêmes et nous admirons aujourd’hui les beaux fruits de leurs efforts. Parmi eux, nous nous sommes intéressés particulièrement au père Arsène Mell parce que nous célébrons cette année le Centenaire du rappel à Dieu de cet intrépide et courageux missionnaire. Le père Jean David Soumah et les différents prédicateurs qui m’ont précédé nous ont aidés à mieux connaître sa vie…

En effet, cet ordre du Seigneur Jésus avant son Ascension est toujours actuel. Il est donc important pour nous de connaître la vie de nos missionnaires en Guinée. La nouvelle corde se tisse sur l’ancienne, dit-on, dans la sagesse traditionnelle.»

Ensuite, l’archevêque a remercié de tout son cœur toutes ces personnes qui se sont investies pour la réussite de ce pèlerinage.

«Ceux qui nous ont soutenus matériellement et financièrement ont été remerciés. Je voudrais, en prenant la parole, remercier tous ceux qui sont présents, commençant par monsieur le préfet, l’honorable députée de Boffa et d’autres personnes qui ne sont pas de notre confession mais qui nous ont accompagnés. 

Monsieur le préfet était avec nous hier à la messe qui a fini vers à 19heures et il a jeûné. Donc, il est arrivé chez lui après l’heure de la coupure du jeûne. Tout ça par amour pour nous. Monsieur le préfet, merci. Honorable députée de Boffa, merci pour votre présence. Et vous tous frères musulmans qui êtes présents, merci. Et je voudrais aussi remercier  nos nombreux prêtres qui ont laissé leurs occupations. Merci donc à vous chers prêtres pour le service rendu à notre Eglise. 

 Merci à vous tous chers pèlerins qui avez accepté de venir malgré cette pandémie. Beaucoup étaient hésitants, finalement beaucoup se sont décidés à venir et nous sommes heureux d’avoir une foule immense dans la maison de Marie Notre Dame de la Guinée. Que Dieu vous bénisse.», a-t-il exprimé.

Présente à cette cérémonie, l’honorable Zenab  Camara, députée uninominale de Boffa, dira ceci : «Pour moi, c’est déjà une obligation en tant que croyante. Deuxièmement vous savez que Boffa c’est la vie  religieuse par excellence où il y a une cohabitation parfaite de toutes les religions. Lorsqu’il y a des fêtes musulmanes, nos frères chrétiens participent et nous également la même chose. Nous savons, sur le plan national, que le pèlerinage est un endroit où nos frères viennent pour prier pour tout le pays. Et cette année, en particulier, ça a été rappelé, nous sommes là pour prier pour que la pandémie disparaisse de notre pays et dans le monde entier. Et ce que j’ai retenu des différentes interventions, c’est prôner la paix. Il y a deux ans, c’était avec le Cardinal Sarah, la paix, la solidarité entre tous les enfants, toute l’humanité. Et c’est cela que je voudrais réitérer encore une fois et que chacun de nous puisse penser à notre pays pour qu’on se donne la main pour son développement.», a indiqué l’honorable députée.

Plusieurs personnes et entreprises ont fait des dons à l’Eglise pour la réussite de ce pèlerinage. Le chef de l’État, le professeur Alpha Condé en fait partie. 

Christine Finda Kamano

622716906

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.