Connect with us

En Guinée

Le Centre du commerce international rencontre les acteurs du tourisme pour la promotion des emplois…

Published

on

Ce mardi 22 octobre a eu lieu au siège du PNUD à Conakry une réunion entre le bureau local du Centre du Commerce International et les acteurs du secteur du Tourisme en Guinée. L’objectif était de comprendre le fonctionnement du secteur du tourisme et identifier les besoins auxquels ITC pourrait palier pour un rendement productif.

Selon Ruben Phoolshund du bureau Afrique d’International Trade Center (ITC), l’objectif est d’aider à la création d’emploi à travers le secteur du tourisme.

« C’est un projet très spécifique dans la mise en œuvre de ITC et nous avons vu que le tourisme peut être un secteur porteur pour la création d’emploi et l’entreprenariat. C’est pour cela que nous avons voulu rencontrer les acteurs locaux pour écouter leurs problèmes et apporter des solutions. Donc, nous voulons développer un projet qui reste à l’écoute des opérateurs locaux et c’est dans ce contexte là qu’on a voulu rencontrer cette équipe là et il y aura d’autres. Nous avons l’intention de monter une école hôtelière dans le cadre du projet parce que beaucoup d’opérateurs ont dit qu’il y a un manque de formation. Dans le concret, premièrement une école de formation dans le secteur de l’hôtellerie pour former les cuisiniers, les valets de chambre et tout ça parce que les opérateurs eux-même ont dit qu’il y a un manque de gens qualifiés sur le marché. Qu’est-ce que ça va rapporter ? Plus de jeunes qui peuvent trouver de l’emploi dans le secteur du tourisme, plus de jeunes entrepreneurs, des jeunes garçons et des filles qui quittent l’école et disons que le secteur du tourisme peut créer plus d’opportunités pour les jeunes en Guinée. A cœur ouvert, tout le monde a évoqué le problème et je suis très content qu’on ait pu établir un dialogue avec les opérateurs parce qu’on ne veut pas créer un truc pour prescrire ou imposer sur les opérateurs, non. Ils ont parlé à cœur ouvert, ils ont voulu vraiment travailler en partenariat avec nous et je crois que c’est un très grand pas dans la bonne direction », a-t-il estimé.

Présente à ladite cérémonie, Sy Mariama Satina Diallo, présidente de l’association patronale des professionnels du tourisme et PDG du groupe Mondial Tour et les restaurants Africana dira que ce secteur a besoin d’une politique globale de développement du tourisme.

« Ce secteur qui commençait à démarrer avec toutes les ouvertures de ces très beaux hôtels à Conakry peine à prospérer parce qu’on a ouvert des hôtels 4 étoiles, 5 étoiles mais on n’a pas pensé au reste parce qu’un hôtel 5 étoiles n’est oas ce qui va résoudre les problèmes du tourisme guinéen. Il faut le personnel qualifié pour y travailler, il faut les accès, il faut les sites, il faut la restauration autour, il faut des villages artisanaux et tout. Développer le tourisme c’est un ensemble, c’est un secteur transversal et malheureusement il n’y a pas une politique globale de développement du tourisme, il y a eu seulement la politique autour des hôtels qui aujourd’hui ont de sérieux problèmes. Il faut accompagner ces hôteliers absolument. »

A rappeler que ce projet s’inscrit dans le cadre du projet INTEGRA à travers le Centre du Commerce Internationale, pour un financement de 15 millions d’euros assuré par l’Union Européenne.

Maciré Camara 

+224 628 112 098

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités