Rencontre RPG AEC/ UFDG: « Que ça soit clair, nous ne sommes ni en alliance politique, ni en alternative avec le RPG » (Cellou Baldé)

Print Friendly, PDF & Email

La rencontre entre le G58, le RPG Arc-en-ciel et alliés, au siège de l’ UFDG, s’est tenue  comme prévu ce mercredi à la Minière. Il a été question d’aborder le sujet des 39 mois proposés par le CNRD.

Le coordinateur national des fédérations UFDG, Cellou Baldé, en a profité pour préciser la relation entre son parti et le RPG Arc-en-ciel.

« Je rappelle que l’ANAD est composée de plusieurs partis. L’UFDG n’est pas en alternance avec le RPG mais nous avons la même vision par rapport au programme de transition et nous luttons pour la même cause. Donc entre le Ufdg et le RPG, ce n’est pas un rapport singulier. Cependant, nous nous unissions pour une cause commune. Quand nous sommes invités par un parti politique membre du G58, nous ne pouvons que répondre. Que ça soit clair, j’insiste et je persiste, nous ne sommes ni en alliance politique, ni en alternative avec le RPG, même de circonstance », a fait savoir le coordinateur des fédérations de l’UFDG.
Pour finir, il appelle la junte à reconsidérer sa décision. « Nous mettons en garde le colonel Mamadi Doumbouya et ses acolytes de revenir sur leur pas ou nous sortirons dans les rues dans les jours à venir », a-t-il menacé.

Quelques heures plus tard, lors d’une plénière extraordinaire, le CNT a adopté 36 mois comme durée de la transition.
Mariame Mayi Cissé et Mamadou Yahya Barry 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.