Connect with us

Economie

Renforcement des capacités : c’est parti pour le séminaire de Directeurs du CREDAF à Conakry

Published

on

« La formation, outil de renforcement des capacités et d’accompagnement des reformes. » C’est le thème d’un séminaire international de trois (3) jours qui a ouvert ses portes ce lundi 25 juillet 2016 dans un réceptif hôtelier de Conakry. Organisé par le centre de rencontre et d’études des dirigeants des administrations fiscales (CREDAF), ce séminaire regroupe une trentaine de participants tous délégués des pays membres de cette structure internationale. C’est le ministre du Budget, Mohamed Lamine Doumbouya qui avait à ses côtés le Directeur national des Impôts, Aboubacar Makissa Camara et le secrétaire général du CREDAF, Didier Cornillet qui a donné le coup d’envoi dudit séminaire.

IMG_20160725_093829

Dans son allocution de circonstance, le Directeur national des impôts a, après avoir souhaité la bienvenue aux différents délégués dira que la tenue d’une telle rencontre en Guinée est salutaire. Il a par ailleurs dégagé l’objectif essentiel dudit séminaire en ces termes : ‘’ L’objectif du présent séminaire est de définir des axes de réflexions qui permettront aux participants de mettre en œuvre dans leurs pays respectifs de véritables stratégies de formation dans le cadre des politiques nationales déclinées pour la mise en œuvre des plans de formation annuels et pluriannuels. En outre, l’élaboration de programmes de formation aux métiers des impôts par les administrations fiscales est essentielle. Ces programmes pourront être dispensés selon le cas au niveau des écoles des impôts ou des écoles des administrations publiques nationales ou encore dans le cadre d’une coopération avec les établissements d’enseignement supérieurs ou de formation professionnelle. Le séminaire ambitionne également de jeter les bases de réflexion sur la formation des formateurs, appelés à pérenniser la formation ponctuelle et continue des personnels des administrations fiscales. Les défis à relever pour la qualité de la formation restent une préoccupation majeure pour chacune de nos administrations. Il est sans aucun doute que les recommandations de l’atelier permettront d’identifier les enjeux et d’assimiler la méthodologie pour mieux appréhender les disfonctionnements dans la gestion des ressources humaines’’, dira entre autres le patron des impôts.

Pour sa part, le secrétaire général a remercié et félicité les autorités guinéennes pour avoir accueilli cette formation en terre Africaine de Guinée et de contribuer à la réalisation des objectifs de son organisation. ‘’ J’en suis sûr et certain que les débats et les échanges d’idées qui sortiront de ce séminaire vont enrichir nos expériences respectives ‘’, a-t-il mentionné.

Prenant la parole, le ministre du Budget a, au nom du gouvernement et du Président de la République, Pr Alpha Condé remercié les responsables du CREDAF pour la tenue de leur séminaire dans la capitale guinéenne (Conakry). Il a en outre affirmé que cette formation est une nécessité pour les pays du tiers monde qui veulent accroitre leur économie. ‘’ Je commencerai par remercier toutes les délégations qui ont fait le déplacement de Conakry pour prendre part à ce séminaire. Vous avez quitté chez et vous êtes venus chez vous ! Nous sommes heureux et honorés de vous accueillir en Guinée. ‘’

Poursuivant son intervention, le ministre a rappelé que le CREDAF rassemble une trentaine de pays membres dont une majorité de pays en développement issus du continent africain. ‘’ S’il est admissible que nos pays ont engagé des réformes courageuses en matière fiscale, force est de constaté que nos systèmes fiscaux affichent globalement des niveaux de performance moyens. Cette situation est d’autant plus préoccupante que nos besoins en ressources pour financer le développement de nos pays respectifs sont croissants. Nous devons donc poursuivre les reformes d’amélioration de la productivité de nos administrations, notamment en insistant sur l’amélioration de la productivité de nos services ‘’, ajoute-t-il.

A rappeler que le CREDAF réunit à ce jour 30 pays repartis sur 4 continents : 24 pays d’Afrique ; 2 pays d’Amérique ; 2 pays d’Europe ; 2 pays d’Asie.

IMG_20160725_100034

Youssouf Hawa Keita

+224 666 48 71 30

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook