Connect with us

Divers

Labé : beaucoup d’élèves ont manqué à l’appel dans certains établissements

Published

on

L’ouverture des classes a été effective dans la commune urbaine de Labé ce vendredi. Cette ouverture officielle a été présidée par le gouverneur de la Région administrative de Labé, Sadou Keïta, qui était accompagné des autorités préfectorales, celles en charge de l’éducation au niveau préfectoral et régional. C’est le lycée Wouro qui a servi de cadre à cette cérémonie d’ouverture. Dans son discours de circonstance, le gouverneur a déclaré ceci : « Nous avons dit 15 septembre, l’ouverture des classes. Et nous venons constater effectivement s’il y a des élèves qui ont répondu à l’ouverture de cette classe et leur prodiguer des conseils. Les vacances sont finies. Donc, nous vous souhaitons la bienvenue, une très bonne année scolaire. Maintenant, nous vous rappelons quelques principes pour que vous ayez ça à l’idée durant l’année : ‘’Tolérance zéro’’. Donc vous devez tout faire pour maîtriser vos leçons, pour que si on vous demande à l’examen, que vous puissiez répondre. Aujourd’hui, c’est la qualité qu’on cherche et non la quantité. »

Au niveau du collège Konkola, le constat révèle que plusieurs élèves étaient présents ce vendredi matin. Selon le premier responsable de cet établissement scolaire, les cours ont débuté. Et même les professeurs qui n’avaient pas de cours ont répondu présent.

« Effectivement, les élèves ont répondu, les enseignants et les responsables ont tous répondu. Même les enseignants qui n’avaient pas cours ce vendredi ont répondu présent. C’est à la satisfaction de la direction. Ceux qui n’ont pas répondu, je leur demande de reprendre le plus vite que possible. Ce matin, les programmes ont été donnés, les premiers cours également », explique Amadou Mouctar Diallo, le principal dudit collège.

Même constat au niveau des écoles primaires de Kouroula et de Yacine Diallo, dont le directeur, El hadj Adbourahmane Diallo, a confié à Mediaguinee que sur 13 enseignants, seuls trois sont absents et que depuis 7 heures, élèves et maîtres étaient tous présents. Avant d’ajouter que 95 % des élèves ont répondu à l’appel.

Au lycée Hoggo-M’bouro, sur un effectif de plus de 900 élèves, ils n’étaient que 57 dont 23 filles à répondre présent ce vendredi, pour cette première journée de classe. Une situation qui irrite le proviseur. « L’ouverture a bel et bien eu lieu ce vendredi au niveau du complexe Hoggo-M’bouro. Les 8 groupes pédagogiques programmés ce matin ont tous fonctionné, de 8 heures jusqu’à 10 heures. Les élèves n’ont pas répondu massivement. Sur un total de plus de 900 élèves, seuls 57, dont 23 filles, ont répondu présent ce vendredi. Les élèves n’ont pas le droit de rester à la maison alors que les enseignants sont là. Quant à nous, nous appliquons la consigne du ministère. Les cours ont repris », martèle Ousmane Baïlo Diallo.

Pour une bonne réussite de cette année scolaire 2017-2018, Pierrette Toupou, Inspectrice régionale de l’Education de Labé lance un appel à tous les acteurs du système éducatif de sa juridiction.

« Nous avons le devoir de vous féliciter, vous qui avez répondu à l’appel. Qui va loin ménage sa monture. Nous n’allons pas dire aux enseignants de rependre pour les absents ce qu’on est en train d’enseigner aujourd’hui. Vous êtes de grands enfants. Actuellement, c’est ‘’Tolérance zéro’’. Donc, vous devez faire la part des choses.  On ne bricole pas à l’école. Quand on est enseignant, soit on connaît, tu donnes aux enfants ; soit tu ne connais pas, les enfants te chassent. Vous devez dispenser tel cours, alors que vous ne connaissez rien, vous allez démissionner de vous-même. Ceux qui sont en train de traîner les pas, venez étudier, car vos parents comptent sur vous. », conseille la nouvelle Inspectrice régionale de l’Education de Labé.

A noter qu’auparavant, les cours reprennent en Guinée le 03 Octobre. Cette année, c’est le 15 Septembre qui a été choisi pour l’ouverture officielle des classes. C’est le ministre de l’Enseignement pré-universitaire, Ibrahima Kalil Konaté, qui est porteur de ladite réforme.

Amadou Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 4425 83

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook