Renvoi de l’audience de Moussa Dadis : « ce n’est pas par peur d’affronter les débats », dit Me Pépé Lama

L’ancien président de la transition guinéenne devait être entendu ce lundi 05 décembre sur le massacre du 28 septembre 2009. A la barre, Moussa Dadis Camara a évoqué des soucis de santé qui l’empêchent de répondre aux questions du tribunal et des avocats.
Le président du tribunal a aussitôt renvoyé l’audience pour permettre à Moussa Dadis Camara de se remettre de ses soucis de santé afin de pouvoir répondre aux questions du tribunal.

Interrogé sur le renvoi de l’audience à la demande de son client, Me Pépé Antoine Lama, un des avocats de l’ancien président soutient que ce n’est pas par peur d’affronter les débats que son client a demandé de renvoyer l’audience. Il indique que Dadis a toujours été pressé de livrer sa part de vérité dans le massacre du 28 septembre 2009.
« Il y a 13 ans que le président Moussa Dadis attend l’ouverture de ce procès. Et quand il est rentré de Ouagadougou, depuis la première audience, il était prêt à prendre la parole pour livrer sa part de vérité », a rappelé Me Pépé Antoine Lamah avant d’admettre que ce n’est pas par peur que son client a sollicité le renvoi de l’audience : « Et malheureusement, ces derniers temps, il a eu des soucis de santé qui n’ont pas été consolidé jusqu’à date. Si aujourd’hui, le tribunal en toute souveraineté a décidé que ce soit son tour de parole et qu’il se sente pas bien, c’est tout à fait son droit de dire cela au tribunal. Et le tribunal n’a pas d’autres communications que de comprendre et de tirer toutes les conséquences de droit. C’est que le tribunal a fait. Ce n’est pas par peur d’affronter les débats. Ce n’est pas par peur de livrer sa part de vérité. Le président Moussa Dadis a toujours été pressé de prendre la parole dans ce dossier pour livrer sa part de vérité », a déclaré Me Pépé Antoine Lamah.

Il souligne que lors de la prochaine audience, Moussa Dadis Camara « sera en très bonne forme. Il va s’exprimer, il va faire face au tribunal. Et il va se défendre conséquemment », a-t-il ajouté.

Sadjo Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.