Réparation du poste 110 de Mamou : ‘’nous allons rétablir l’électricité dans un bref délai’’ (Tidiane Sylla)

Print Friendly, PDF & Email

Depuis deux semaines, le Foutah dans son intégralité est plongé dans une obscurité non des moindres, suite à un incendie qui s’est déclaré au poste 110 de Mamou le mardi 24 décembre dernier.

Lors d’une immersion sur ce lieu sis à 6 km de la ville de Mamou, nous avons constaté que les travaux de réparation vont bon train et le chef d’équipe protection à la DPT est revenu tout d’abord sur  la genèse de cet incendie en ces termes :

« C’est le mardi 24 décembre dernier qu’un pôle de disjoncter a lâché. C’est ce qui a causé l’incendie dans le poste 110 kW de Mamou, une équipe a été dépêchée sur les lieux par la DPT (direction production et transport) pour venir regarder l’état des lieux, et enlever les équipements qui sont brûlés. Ensuite, une deuxième équipe a été dépêchée pour renforcer l’équipe pour qu’on puisse dégager la salle et préparer la venue des nouveaux équipements. C’est tout le poste MT (moins-tension) qui a été brulé. Donc, tous les disjoncteurs qui alimentaient Mamou, Labé, Pita, Dalaba ont été brulés. Donc, les disjoncteurs doivent être changés », explique Tidiane Sylla.

Poursuivant, le chef d’équipe protection à la direction production et transport nous confie que la panne sera réparée dans un bref délai. « Actuellement, les travaux avancent beaucoup. Après les travaux de génie civil, nous allons commencer à préparer les cellules, on a fait une évaluation des câbles qui sont brulés. Les équipements qui ont été brulés ont été enlevés et nous avons reçu des nouvelles équipements de type CINADER de bonne qualité. Puisque les anciens équipements et les nouveaux ne sont pas de même qualité, c’est pourquoi il y a des corrections à faire. A la date d’aujourd’hui, l’EDG est épaulée par la société Topaz pour reprendre la peinture, l’électrification de la salle de commande, l’éclairage du poste de l’extérieur et la climatisation. Histoire qu’on puisse aller vite. Déjà, nous avons récupéré un disjoncteur qui alimente la ville de Mamou. Pour les autres villes, nous demandons aux clients d’EDG de se patienter, bientôt nous allons rétablir l’électricité dans un bref délai. Le temps qu’on a fait dans l’obscurité, on ne fera pas ça pour réparer la penne », rassure Tidiane Sylla.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

+224 620 44 25 83

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.