Report de la manif du FNDC:  “on est habitués à ce type de déclaration parfois décousue de l’opposition’’ (Domani Doré)

Print Friendly, PDF & Email

Face à la presse, lundi, la porte-parole du Rpg arc-en-ciel (parti au pouvoir), Domani Doré s’est exprimée sur le report de la manifestation du FNDC au 20 juillet prochain.

Pour elle, « Lorsque le FNDC a annoncé le 8 juillet comme une date à laquelle il souhaiterait procéder à une manifestation, nous avons estimé que la logique voudrait que chacun se comporte en républicain. Dans l’intérêt de tous, qu’on évite des rassemblements au-delà de 20 personnes comme le suggère l’Etat d’urgence sanitaire.

Au début, on était assez heureux de constater que l’opposition prend la mesure de la chose et a reporté une activité de ce type. Mais au regard de ce qui a été annoncé des raisons de report, je retiens une phrase, celle de vouloir coute que coute annoncer le fait qu’on va déloger le Pr Alpha Condé, qui est en pleine exercice de mandat », dit Domani Doré.

Poursuivant, la députée sur la liste du parti au pouvoir, a indiqué’’ au niveau du RPG, on est habitués à ce type de déclaration parfois décousue de l’opposition. Ça ne nous étonne pas. Mais ce qui nous étonne, c’est que cette opposition continue à avoir une attitude qui est très loin de ce qu’elle appelle une attitude Républicaine. Bien entendu, nous interpellons encore le gouvernement qui doit mesurer ce type d’intervention et appelé chacun à avoir, en tout cas, des déclarations qui ne prêtent pas à créer la confusion sur le plan juridique.

Il faut qu’on soit claire sur la question, le RPG arc-en-ciel continue de penser qu’on ne peut pas animer l’arène politique avec le désire du chaos. Et à chaque niveau d’intervention, il faudrait que l’opposition s’inscrive dans cette logique également. Mais bon, comme chacun a son mode de fonctionnement quant à sa manière d’animer l’arène… on pense en tout cas au niveau du RPG arc-en-ciel, qu’on ne permettra aucune menace allant dans le sens contraire à ce que la juridiction voudrait. Le président de la République est en plein exercice de mandat, il n’est pas dans un inconfort juridique. Par conséquent, cette façon de procéder de l’opposition devrait apprendre à mesurer leur parole mais surtout à se rappeler que nous restons disposés comme on l’a rappelé il n’y a pas longtemps. Et depuis toujours, que le dialogue reste la seule voie possible pour permettre que le guinéen, de manière sereine, se reconnaisse en nos déférentes entités, autant de l’opposition que de la mouvance », a conclu la secrétaire permanente de la Coalition pour le Changement dans la Continuité CODECC.

Mohamed Cissé

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.