Connect with us

Societé

Représentativité des femmes aux communales : le forum des femmes parlementaires de Guinée lance son plaidoyer/lobbying

Le forum des femmes parlementaires de Guinée (FOFPAG) soucieux de la représentativité des femmes lors des futures élections communales a officiellement lancé ce mercredi 1er novembre, un plaidoyer/lobbying. C’était dans les locaux d’un réceptif hôtelier de la place en présence du 2ème vice-président de l’Assemblée nationale, Lounsény Fofana qui avait à ses côtés plusieurs invités de marque dont la ministre des Affaires Sociales, Mariama Sylla, la présidente de la Haute Autorité de la Communication, Martine Condé, du Directeur pays du PNUD en Guinée, Léonel et de la présidente du COFIG, Dr Makalé Traoré.

Selon les organisatrices, l’objectif global de ce plaidoyer/lobbying est de promouvoir sur l’ensemble du territoire national une représentation accrue des femmes aux prochaines échéances électorales, notamment les élections communales. Améliorant ainsi leur participation aux instances de prise de décision.

Dans son intervention de circonstance, la présidente dudit forum a, après avoir remercié et félicité  les uns et les autres pour leur engagement et détermination a tenu à préciser : ‘’Cette action s’inscrit dans la mission de plaidoyer de la synergie du forum des femmes parlementaires de Guinée et de femmes leaders de la société civile. Elle vise à rehausser le niveau d’accès des femmes guinéennes aux Sphères de prise de décisions, dans les mandats électifs et les fonctions administratives’’, dira entre autres l’honorable Hadja Fatoumata Binta Diallo.

De son côté, le Directeur pays du programme des nations unies pour le développement a mentionné que son institution accorde assez d’importances aux questions qui touchent aux femmes et aux jeunes. D’où leur accompagnement sans faille dans l’organisation d’un tel évènement. Il a par ailleurs réaffirmé l’engagement et la détermination de son institution à accompagner toujours la Guinée dans l’atteinte de ses objectifs.

Quant au ministre des Affaires Sociales et le représentant du président de l’Assemblée nationale, ils ont tour à tour appuyé les femmes parlementaires dans leur démarche. Car, disent-ils, les femmes guinéennes de manière générale occupent une place de choix dans les différentes sociétés de la nation. ‘’Sachez que le soutien du bureau de l’Assemblée nationale ne fera pas défaut pour vous permettre d’atteindre vos objectifs’’, dira en substance le 2ème vice-président du parlement guinéen.

Par Youssouf Keita

   

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook