Reprise des cours à N’zérékoré : faible mobilisation des élèves dans les établissements

Print Friendly, PDF & Email

A l’instar des autres  préfectures du pays, l’ouverture des classes a été effective ce mardi, 1er décembre, dans la commune urbaine de N’zérékoré, au sud du pays.

Dans la plus part des établissements sillonnés, les encadreurs et enseignants étaient au grand complet même si l’affluence des élèves était faible par endroit.

C’est le cas du collège Mariame Lamah et saint Denise. Cependant, dans les  lycées Félix Roland Moumié, Général Lansana Conté où encore  le lycée collège  Alpha yaya Diallo, les élèves sont au rendez-vous et les enseignants au grand nombre.

Francis Sagno, proviseur de cet établissement, se dit satisfait de la forte mobilisation. « C’est une rentrée réussie pour cette première journée. Non seulement les enseignants sont massivement venus mais aussi les élèves. Pour la première journée, il n’est pas souvent facile de voir une telle mobilisation », dira le proviseur, avant de lancer une invite aux retardateurs de vite rallier le chemin de l’école.

Quant à l’inspecteur régional de l’éducation, Amara Condé qui était sur le terrain, a salué l’observation des mesures sanitaires  liées à la covid19.

A l’enseignement supérieur également, cette rentrée a été peu suivie par les étudiants à l’Université de N’zérékoré. Une situation qu’explique le vice-recteur par un manque d’information chez certains étudiants, avant d’assurer que toutes les dispositions sont prises pour empêcher la propagation du nouveau coronavirus dans ce temple de savoir.

Amara Souza Soumaoro, Correspondant à N’zérékoré.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.