Réseau routier guinéen : Amdou Tidiane Bah charcute les réponses du ministre Yaya Sow

Print Friendly, PDF & Email

🔴TRIBUNE] Ce matin, j’ai écouté avec attention le « très respecté » actuel Ministre des Infrastructures de la Guinée, dans la grande émission « Mirador », de FIM Guinée.

Lorsqu’il s’agit d’un ministre de la République qui parle, je prends mon temps et s’il s’agit d’un département ministériel ou j’ai exercé, je laisse tout pour suivre ce qui se dit car, comme on dit souvent, on ne sait jamais 😂😂.

Justement on ne sait jamais, car ce matin, j’ai cru entendre notre « charismatique » ministre dire des choses discutables et si on fait un petit rétro, devraient nous donner un temps de pause pour se souvenir et se rappeler.

Alors,

En disant par exemple que pendant 10 ans de gouvernance de l’ancien président, la Guinée n’a pas fait 100km🤔, en faisant croire qu’à sa venue, même 8km n’était terrassé sur la Nationale Coyah-Mamou-Dabola, pour ne citer que ces deux cas, je souhaitais que cela arrive dans un pays nouveau ou dans un ministère sans histoire. Pas dans celui des Infrastructures ou aux Travaux Publics, ou des document’s existent et surtout ou des cadres pouvaient par responsabilité morale et par respect de la République donner les vraies informations à mon Tonton YAYA.

Je vous partage les slides 1 et 2 pour voir de vous même certaines realités avant Janvier 2021. Faites la somme et lisez les contenus 😊.

A titre illustratif et à cette date, sur la RN1, +23% de terrassement etait réalisé sur les 357km, donc +85km.

En terme de routes en Guinée, la vision était la et il fallait aller au bout…Ouvertures, Amenagements, Construction, reconstruction, Ouvrages, etc…la preuve, c’est les projets d’envergures aujourd’hui dans Conakry notamment: Les travaux de voiries de Conakry dont l’echangeur de Kagbelen et les très prochains échangeurs de Bambeto et de Hamdanlaye. Dans toujours les perspectives, je me rappelle encore des marches effectués lors de la visite du site du futur pont de Tanené qui remplacera les 4 metalliques et surtout toutes ses villes qui ont vu pour la 1ère fois leurs centres bitumés ou en devenir. Exemple: Pita, Labé, Beyla, Gueckedou, Mamou, Dinguiraye, Kouroussa, Kankan, Siguiri. Même ces petits petits KM sont à plus de 100km. (Voir slide 4).

Les slides 3 et 5 pour mesurer la lourdeur de mes propos. Je sais, mais il faut faire avec😉.

Mais vous savez quoi aussi? J’adore la liberté de ton de Monsieur SOW, je ne l’accuse pas mais j’interpelle ces Femmes et hommes du département, qui connaissent les données et qui refusent de mieux preparer une telle sortie.

Pour le reste, je vous laisse avec les slides, temoins de l’histoire car l’histoire est ce qu’elle est mais j’ai tenu, durant mon passage et cela depuis le FONIJ, le Ministère de la jeunesse et de celui des Travaux Publics à archiver nos differents travaux de communication.

Que Dieu benisse la Guinée, notre beau pays.

Amadou Tidiane Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.