Respect de l’Accord du 12 octobre: Cellou Dalein Diallo y tient comme à la prunelle de ses yeux

A l’occasion de l’Assemblée générale de son parti, tenue ce samedi 18 février, le président  de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo, a appelé ses militants à se préparer et à rester mobilisés  pour des manifestations de rue au cas où l’accord politique inter-guinéen du 12 octobre dernier ne serait pas respecté par le pouvoir en place.

Le chef de file de l’opposition guinéenne a rappelé ce qui s’est passé au cours de la plénière tenue par l’opposition républicaine hier vendredi: « Nous avons déploré le retard pris dans la mise en œuvre de l’accord politique malgré les engagements  qui ont été pris par Monsieur le président de la République. On ne sait pas quand les communales  vont avoir lieu, parce qu’on n’a aucune visibilité. »

Selon lui, à l’issue de cette évaluation, l’opposition lui a donné mandat de rencontrer le chef de l’Etat.

« L’opposition m’a donné mandat de rencontrer le président de la République pour attirer son attention  sur cette situation. Mais en attendant, ce qu’on peut vous demander, c’est de rester mobilisés. Vous connaissez le pays et vous connaissez nos partenaires. Il faut qu’on se mobilise pour exiger le respect de l’accord et l’organisation enfin  de ces élections locales. »  Il a par la même occasion averti que si les dispositions nécessaires  ne sont pas prises pour qu’on aille aux élections d’ici jusqu’au mois de juin,  on risque de renouer avec les manifestations. « Donc, cela sera leur décision et leur choix, non pas de l’UFDG et de l’opposition républicaine. », ajoute-t-il .

Par Elisa Camara                     

+224 654 95 73 22            

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.