“Rester chez soi” pas au goût de tous aux États-Unis, où des manifestations éclatent

Print Friendly, PDF & Email

Le mot d’ordre “Restez chez vous” afin de freiner la propagation du coronavirus n’est pas du goût de tous aux États-Unis, où des manifestations ont éclaté dans plusieurs États, cette semaine, pour demander un assouplissement du confinement.

Des rassemblements se sont ainsi notamment formés dans le Michigan, l’Ohio, le Kentucky, la Caroline du Nord et l’Utah, où les inquiétudes concernant les retombées économiques des mesures s’intensifient.

Mercredi, des milliers de conducteurs ont ainsi bloqué les rues de la capitale du Michigan pour protester contre certaines des restrictions les plus strictes du pays en matière de voyages et d’affaires.

Certaines personnalités, dont l’animateur de radio Rush Limbaugh, se sont en outre rangées derrière les manifestants. Ces rassemblements interviennent alors que le président Donald Trump, qui a déclaré à plusieurs reprises qu’il voulait réactiver l’économie le plus rapidement possible, a dévoilé jeudi les lignes directrices de sa politique en ce sens, qu’il a soumise aux gouverneurs des États.

Au cours des derniers mois, 22 millions d’Américains ont perdu leur emploi.

Belga

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.