Retard dans la (re)construction des routes : Covid-19 aussi est passée par là, dit le ministre Naité des TP 

Print Friendly, PDF & Email

Intervenant ce lundi 21 septembre 2020 dans l’émission Les Grandes gueules de la radio Espace Tv, le ministre des travaux publics Moustapha Naité qui occupe ce poste depuis deux ans déjà a accusé la pandémie de Covid-19 d’être la cause du retard accusée dans la (re)construction des routes. 

« Qu’est-ce que corona à voir là-dedans ? C’est la réduction des ouvriers sur le terrain. Par exemple, je prends Coyah-Mamou-Dabola, on avait 18.900 travailleurs sur le terrain on a réduit à 400. À Conakry ici tout le personnel qu’on avait sur le terrain a été confiné. Vous pouvez me dire que ça n’a rien à voir ? Quand une maladie a impacté le monde entier plus les activités économiques, vous voulez faire croire aux guinéens que ça n’a aucun impact ? », interroge-t-il.

Depuis plusieurs mois déjà que la nationale Coyah-Mamou-Dabola est en reconstruction, le ministre des travaux publics dira que le délai contractuel est de 2 ans, donc jusqu’en 2022

« Il y a 85 kilomètres de route qui sont déjà en reconstruction dans Conakry. Vous avez l’échangeur de Kagbèlen, l’échangeur du km36, nous avons déjà bouclé le financement pour l’échangeur de Bambéto et l’échangeur de Cosa. Ceux-ci, ce sont de travaux qui vont démarrer et d’autres ont déjà démarré. On n’est pas en train de rechercher le financement pour ce que je viens de dire. Conakry à lui seul ça fait à peu près 800 kilomètres et pour ces 800 kilomètres qu’il faut au niveau du budget national mais toujours continuer à maintenir la praticabilité de nos routes en milieu urbain. Vous prenez Coyah-Mamou-Dabola jusqu’à Kouroussa 520 kilomètres, elle fait 2 ans, le délai contractuel c’est au mois de février 2022 que cette route-là sera entièrement livrée et permettre à l’agriculteur qui est à Pita qui a fait de la pomme de terre d’écouler sa marchandise le même jour », estime le patron des travaux publics. 

Maciré Camara 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.