Alpha Bacar Bah : « c’est moi qui ai pris Thiâ’nguel à l’aéroport pour le déposer chez son père »

Ce dimanche 1er août, l’Assemblée générale de Foutti-Laffidi ou le « rendez-vous de la Guinée » de demain a reçu comme invité à Matoto PA, Alpha Bacar Bah, natif de Forécariah et ex-conseiller chargé des relations publiques de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), parti de Cellou Dalein Diallo.

Après avoir dégusté un plat de lafidi, accompagné d’une tasse de thé dans une ambiance festive, l’ex-responsable du parti de Cellou Dalein Diallo  qui a d’ailleurs décidé de faire une pause dans toute les affaires politiques,  s’est exprimé sur plusieurs sujets dont entre autres, son histoire avec l’UFDG et son leader, le retour de Souleymane Thiâ’nguel Bah, les passes d’armes entre Bah Oury à qui il a d’ailleurs présenté toutes ses excuses et ses ambitions pour le futur. 

En ce qui concerne le retour de l’exil de l’ex-patron de la communication de l’UFDG, il a fait savoir qu’il a joué un rôle et qu’il continuera de jouer des rôles comme ça. A l’en croire, ils ont pu sortir près de 122 personnes dans les CMIS ces dernier temps en Guinée.

« Pour la petite histoire, Souleymane Thiâ’nguel lorsqu’il est arrivé en 2012, il a déjà fait pause sans le dire à l’UFDG après avoir conduit la campagne en 2010 de Cellou Dalein (…) Moi je n’ai pas fait la Communication. Donc j’ai travaillé avec Souley thiâ’nguel et croyez-moi, beaucoup de choses que j’ai connues en matière de communication, c’est en travaillant avec Thiâ’nguel qui est un expert dans ça, qui connaît bien la matière et qui connaît bien le pays. On ne doit pas se gêner de ces choses-là. »

Pour faciliter son retour au pays après plusieurs années d’exil, Alpha Boubacar a ajouté : « lorsque j’ai eu l’opportunité de parler avec ceux qui décident, de parler avec les gens qui peuvent m’aider à avoir le grand patron [Alpha Condé], oui, j’ai évoqué le cas de mon frère Thiâ’nguel (…) Et j’ai eu des oreilles qui m’ont écouté, donc je ne veux pas dire c’est moi, mais j’ai participé ».

« On a dit qui c’est Sinkoun Kaba [ambassadeur protocole d’Etat] qui est allé le chercher à l’aéroport avec Alpha Boubacar qui l’ont amené directement à Sékhoutouréya pour rencontrer Alpha Condé. Et puis, c’est là-bas qu’il a signé  qu’il va partir de l’UFDG. Je vous jure rien n’est vrai dans ça. C’est moi qui suis allé chercher Thiâ’nguel, ce n’est pas Sinkoun, il n’a joué aucun rôle dans ça. Et je l’ai pris à l’aéroport, on était deux dans la voiture et je l’ai déposé directement chez lui, chez son père. Et quand je suis arrivé,  la scène que j’ai vue, je ne la souhaite pour personne», souligne-t-il.

Avant de terminer, il a rappelé que « l’UFDG et son président ont côtoyé la famille de Souleymane Thiâ’nguel après son départ. Et que lorsque son père est tombé malade, Cellou Dalein Diallo avait beaucoup fait ».

Mamadou Yaya Barry

+224 622 26 67 08 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.