Retour des migrants : le SENAH et l’OIM accueillent 125 jeunes guinéens en provenance du Niger

Print Friendly, PDF & Email

Le département en charge de l’Administration du territoire et de la décentralisation à travers le SENAH (Service National d’Assistance Humanitaire) et l’OIM (Organisation Internationale pour les Migrations) continuent de recevoir des migrants guinéens à l’aéroport international de Conakry Gbessia.

Dans l’après-midi de ce jeudi, 5 août 2021, ils ont accueilli 125 jeunes migrants guinéens en provenance du Niger où ils attendaient leur rapatriement. Visiblement heureux de regagner leur pays, ces jeunes migrants ont remercié le gouvernement et ses partenaires qui se sont investis pour faciliter leur retour au bercail.

A en croire Koulibaly Alpha Boubacar, un des jeunes migrants, l’aventure n’a pas été facile pour eux. « Nous remercions le bon Dieu qui nous a permis d’être aujourd’hui chez nous. L’aventure n’a pas été facile parce que la route était longue. Tout ce que nous demandons à l’autorité guinéenne et aux partenaires, c’est de nous aider à nous retrouver parce qu’on a beaucoup souffert. Il y a en a parmi nous qui ont fait 10 ans dans la souffrance sans retourner au pays. Tous nos biens ont été pris en Algérie. Grand merci aux autorités guinéennes et à l’OIM qui viennent de nous accueillir », dira-t-il.

Selon Loua Joël, chargé des projets à l’OIM, ils sont au total 125 migrants à être reçu cet après-midi à Conakry. « Ils viennent tous de l’Algérie, ils sont tous guinéens qui sont en train de bénéficier des opérations de retour volontaire que l’OIM organise de temps en temps pour le bénéfice de nos confrères guinéens qui sont blogués dans le dessert et qui souhaitent rentrer chez eux. Donc, ces opérations là sont organisées dans les conditions humanitaires dignes et appropriées pour faciliter leur retour en famille », a-t-il mentionné.

Parlant de leur réintégration il fera savoir que « lorsque ces migrants viennent, nous les enregistrons pour rester en contact avec eux pour faciliter leur réintégration. Nous essayons de les appuyer avec des projets de réintégration qui sont de nature à les permettre à créer des activités génératrices de revenu pour se prendre en charge, prendre également leur famille en charge et se réintégrer dans la communauté… »

Youssouf Keita                                        

+224 622285400   

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.