Révélations d’un laissé pour compte du RPG : ‘’entre le 1er et le 2è tour, on a sacrifié 25 bœufs pour Alpha Condé’’

Print Friendly, PDF & Email

Après la sortie fracassante de Sékou Savané de Siguiri, c’est au tour de Elhadj Djomba Mory Traoré ex-homme fort de Banankoro de 1993 à 2018. Connu pour sa loyauté et son admiration au RPG, cet homme a tout abandonné dans le régime de Lansana Conté pour attendre selon lui, leur messie (le professeur Alpha Condé ndlr). De 1993 à 2007 trois militaire se sont illustrés à Banankoro, il s’agit du Général Bouréma Condé qui aurait rendu la vie infernale à cet homme et tous les cadres du RPG.

D’après les informations qui nous ont été révélées, à cette époque personne n’osait s’identifier publiquement à travers ce parti sous risque de se faire transpercer par une balle de Bouréma Condé. Il a fallu le courage et la détermination contre toutes les tortures pour maintenir en vie ce parti. Ensuite le colonel Ibrahima Kalil (Jitani) et le feu colonel Boukary Kéita tous étaient de fervents défenseurs du régime Conté contre les militants du RPG.

El hadj Djomba Mory explique : « Au moment où Alpha Condé est venu, nous lui avons porté assez de confiance. Nous attendions beaucoup de lui, un sauveur de la Guinée. Mais la manière dont les choses se passent, nous ne sommes pas contents. Oui, il est vrai qu’il n’y a pas de nouveau ou d’ancien militant, mais si les uns n’avaient pas sacrifié leur vie on ne parlera pas de nouveau. Je dis, je vais redire, allez-y demander à Bouréma Condé, à son temps, qui pouvait levez la tête pour dire que je suis du RPG si ce n’est pas mon équipe et moi ? Il n’y a pas une ville en Guinée qui a subi l’enfer plus que Banankoro, mais on a tout subi ici pour le RPG. On voit maintenant une nouvelle équipe à la tête, commanditée par certains cadres à Conakry. Ce ne sont pas eux, c’est le Président qui nous a abandonnés. On a tout fait pour Alpha Condé, on ne passait pas la nuit avec nos femmes, on nous frappait, fusillait, on nous torturait mais nous voilà comment on nous a remerciés. Je vais vous dire une chose, et je vais dire pour que les Guinéens sachent ce que Banankoro a fait pour le RPG. Entre le premier tour et le deuxième, on nous a dit qu’il faut un sacrifice de 25 bœufs pour le Président Alpha Condé dans tous les débarcadères du fleuve Niger. À trois jours, on a pu collecter deux cent vingt millions (220.000.000 fg) dans les mains des masters (Diamantaires) dans tous les 25 débarcadères du fleuve, on a sacrifié les 25 bœufs et c’est d’ailleurs un albinos qui égorgeait, moi j’ai fait ça pour le Président. Si je vois aujourd’hui des gens qui nous poussent à la porte, dans tout ça, aucun de nos enfants n’a été pris à la fonction. La seule personne que je remercie ici, c’est Dr Diané, il n’a pas oublié les anciens seulement il est difficile de le voir. Je suis complètement perdu, je me demande est ce que le RPG que je connaissais, est-ce le même aujourd’hui ? Savané a raison de se fâcher, tout le monde, personne n’est content du parti”.

Moussa Oulen Traoré, correspondant à Bamako (Mali)

+22391895637 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.