Révision de la liste électorale à Labé : ‘’je demande aux personnes concernées de venir devant les machines’’ (Lamine Sangaré)

Print Friendly, PDF & Email

C’est la sous-préfecture de Hafia située à 21 km de la ville de Labé, qui a servi de cadre ce lundi 20 juillet 2020 au lancement des opérations de révision de la liste électorale en prélude à la prochaine élection présidentielle. La cérémonie s’est déroulée sous la présidence du gouverneur de région El. Madifing Diané, en présence du préfet Elhadj Safioulaye Bah et les autorités communales.

Selon le président de la commission électorale préfectorale indépendante de Labé, ces opérations se tiendront du 20 juillet au 03 août 2020.

« Ces opérations d’enrôlement c’est pour 15 jours, donc du 20 juillet au 03 août. Cette fois-ci, particulièrement les personnes concernées sont celles qui ont l’âge de voter, c’est-à-dire 18 ans, qui n’ont jamais voté, et celles qui ont été écartées lors des législatives, les 2 millions 400 mille personnes qui fait couler beaucoup d’encre et de salive. A cela s’ajoutent ceux-là qui viendront voir s’il y a des anomalies au niveau de leurs données biométriques ou alphanumériques », explique El. Lamine Sangaré.

Poursuivant, Elhadj Lamine Sangaré précise que sur les 120 opérateurs de saisie lors de la dernière révision, 25 ont été retenus pour le compte de la préfecture.

« Les kits qui présentaient des problèmes techniques ont été tous envoyés à Conakry pour une mise à jour, et sur les 120 opérateurs que nous avions, on nous a dit de choisir les 59 qui se sont fait distinguer, professionnellement et socialement. Sur les 55 CAERLES, nous avons arrondi à 25 CAERLES, et ce sont des critères de compétence et de discipline qui ont joué », affirme-t-il.

Parlant des difficultés déjà répertoriés, le président de la CEPI de Labé, dira entre autres « Il faut reconnaître que le constat qui se dégage maintenant là sur le terrain, c’est que tout le monde n’était pas informé de la date de démarrage des opérations, donc il faut des nouvelles dispositions pour que tout le monde soit informé aujourd’hui », renchérie Elhadj Sangaré.

Poursuivant, notre interlocuteur lance un appel à l’endroit des citoyens, histoire de se faire enrôler.

« Je demande à tous ceux-là qui sont concernés par cette catégorie de venir devant la machine, et je demande à tous les citoyens de venir vérifier leurs données biométriques et alphanumériques », demande M. Sangaré. 

Tidiane Diallo correspondant régional à Labé

620 44 25 83

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.