Révision des listes électorales à Kindia : des agents recenseurs se disent être exposés au Coronavirus

Print Friendly, PDF & Email

Les opérations de révision des listes électorales se tiennent à Kindia sans une forte mobilisation. Interrogé à cet effet, Karamoko Sangaré président de la  CECI de Kindia explique : “Les opérations se déroulent très bien. Vous savez que c’est une révision exceptionnelle, elle n’est pas comme les révisions précédentes. Car, elle ne concerne pas tous les citoyens.

C’est pourquoi vous constatez le manque d’affluence dans certains CAERLES. Ça ne concerne que les  2 millions 4 cents et quelques qui n’ont pas été enrôlés du fichier lors des dernières élections. Deuxièment, les jeunes qui viennent d’avoir 18 ans et ceux qui veulent corriger les erreurs faites sur leurs filiations. Il y a aussi les cas des déplacés et décédés qu’il faut aussi signaler. C’est pour ces cas qu’il y a des fiches de transferts”, a-t-il expliqué.

Hormis ce manque d’affluence, certains agents s’inquiètent de leur santé. Ils se disent être exposés à cette pandémie de Coronavirus.

“Les agents sont exposés à la pandémie, ils ne sont pas bien équipés. Pour tout le processus, ils n’ont donné que 3 bavettes par agent. Nous sommes pendant l’hivernage et ils n’ont pas de tenues dignes de non pour se protéger contre la pluie. Dans les CAERLES, seulement les kits sanitaires sont là. Les mesures sanitaires y sont trop négligées. Dans les districts, c’est plus grave car, là-bas, pour recharger les machines, ils doivent se déplacer jusqu’à en ville ou louer les moteurs avec les gens. Les groupes utilisés lors des élections législatives sont en pannes. D’autres au camp pour leur sécurité et certains sont à la réparation”, nous a confié un agent qui a préféré gardé l’anonymat.

Un déficit de communication est à souligner dans ces opérations de la révision des listes électorales pour les prochaines élections présidentielles à Kindia. Certains citoyens concernés ne sont pas informés. Dans certains quartiers, depuis le démarrage, les agents n’ont reçu qu’une dizaine de personnes.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.