Révision des listes électorales : Mamady 3 Kaba s’adresse aux opérateurs de saisie de Yomou dont il est le parrain

Print Friendly, PDF & Email

Mamady III Kaba, porte-parole de la Commission Nationale Electorale Indépendante (CENI) et parrain de la préfecture de Yomou pour la révision à titre exceptionnel de la liste électorale pour la tenue de l’élection présidentielle du 18 octobre prochain est à Yomou pour la supervision des activités.

Depuis lundi 13 juillet 2020, le préfet El hadj Sory Camara a lancé officiellement les premières activités de la Commission Electorale Préfectorale Indépendante-CEPI de Yomou dans la salle de réunion de la préfecture. Ces activités ont commencé par la formation des démembrements de la CEPI : la CESPI (Commission électorale sous-préfectorale indépendante), et la CECI (Commission électorale communale indépendante), ainsi que la prestation de serment de 6 nouveaux membres de ces structures. Cette formation s’est étendue à la formation des CAERLE (Commission administrative d’établissement et de révision des listes électorales) ensuite ce sont 26 opérateurs de saisi qui suivent laquelle formation au lycée moderne de Yomou du vendredi 17 au samedi 18 juillet 2020.

Pour la circonstance, en passant par Guéckédou, Macenta pour le lancement de ces activités, Mamady III KABA achève son périple à Yomou où il a coïncidé avec la formation des opérateurs de saisi. Il y reste pour le lancement officiel de la révision à titre exceptionnel de la liste électorale de la circonscription électorale de Yomou le lundi 20 Juillet 2020 et profiter de la même occasion pour tirer le chapeau à la présidente la CEPI de Yomou.

« Je suis le parrain de trois préfectures pour la bonne marche de la révision de la liste électorale dans ces préfectures. Si parmi les 49 opérateurs de saisi pendant la révision de la liste électorale du double scrutin passé, vous êtes 26 à être retenus ou reconduits pour cette activité, c’est parce que le mérite est là, la confiance qui vous a été portée, respectez cette confiance de la société.

Mais pour éviter tout problème pendant ce processus, d’abord votre disponibilité, parce qu’aucune faute ne sera tolérée. Celui qui va essayer de s’absenter sera éliminé à l’instant T. Je vous remercie beaucoup madame M’Mah Dopavogui présidente de la CEPI, parce que cette femme est engagée pour la réussite de cette élection qui pointe à l’horizon. Cette femme pour moi, si on devrait faire un classement des présidents des CEPI, cette femme allait être classé au 1er rang pour son courage. Elle est toujours proche de ses travailleurs, son leadership est beaucoup développé », conclut ce commissaire de la CENI.

Michel Anas, Yomou

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.