Connect with us

Societé

RFI déplore l’annulation de l’accréditation de son correspondant en Guinée (communiqué)

La direction de RFI déplore l’annulation de l’accréditation de son correspondant à Conakry, Mouctar Bah, sanction prise après une démarche engagée par le ministère de la Défense.

Communiqué de la Direction de RFI

La direction de RFI déplore l’annulation de l’accréditation de son correspondant à Conakry, Mouctar Bah, sanction prise après une démarche engagée par le ministère de la Défense.

Mouctar Bah n’a fait que son travail, rapportant des témoignages collectés dans la nuit du 7 novembre 2018 sur les circonstances de la mort de deux jeunes gens. Il a également tenté, dès le lendemain matin, de joindre les autorités civiles et militaires pour obtenir leur commentaire sur ces témoignages. Les autorités concernées n’ont pas donné suite à ses appels et messages répétés.

Radio France Internationale s’étonne de la mise en demeure lancée par la Haute Autorité de la Communication lui demandant d’accorder un droit de réponse au ministère de la Défense, cette réaction ayant été sollicitée par Mouctar Bah tout au long de la journée du 8 novembre. La rédaction parisienne de RFI avait fini par obtenir, le lundi 12 novembre, l’accord du directeur régional de la police de Conakry, également porte-parole du ministère de la Sécurité et de la Protection civile, pour réagir à cette affaire. Réaction de Boubacar Kassé diffusée sur notre antenne le jour même dans les éditions de 18h30 et 22h30 en temps universel. RFI rappelle que son antenne a toujours été ouverte à tous et qu’elle le demeure.

La direction de RFI réaffirme son plein soutien à Mouctar Bah qui, avec plus de trente ans de carrière, est l’un des journalistes les plus chevronnés de Guinée.

 

Continuer la lecture
6 Commentaires

6 Comments

  1. Sylla

    15 novembre 2018 at 2 h 52 min

    Mais ils sont ridicules ces gens de radio fanfaronne Internationale.
    Donc quelqu’un ment et on doit accepter célà parce que rfi veut ça?
    C’est ridicule ça.
    Dites lui de cesser de mentir et il n’y aura pas besoin de sanctions car ses mensonges sont la cause des sanctions.

  2. Denise

    15 novembre 2018 at 3 h 55 min

    Sylla t’as pas compris que c’est la raison officielle pour ce Bah pour de faire une demande d’asile en France car tous ces gens cherchent à être réfugiés maintenant

  3. Denise

    15 novembre 2018 at 4 h 00 min

    Sylla t’as pas compris que c’est la raison officielle pour ce Bah pour se faire une demande d’asile en France car tous ces gens cherchent à être réfugiés maintenant. Bah cherchait depuis des moyens pour dire qu’il est poursuivi en Guinée et qu’il y risquait sa vie parce qu’il est peul. Donc il a continué expressément de mentir et salir jusqu’à être condamné et RFI l’accordant son soutien vient de lui donner la chance de faire sa demande d’asile en France en continuant sur cette ligne de mensonge

    • Sylla

      15 novembre 2018 at 4 h 54 min

      S’ils veulent qu’ils l’accordent 5 palais pour aller directement habiter la bas en France.
      Mais il ne faut pas qu’on conditionne célà au mensonge.

  4. Denise

    15 novembre 2018 at 21 h 06 min

    Moi je ne le connaissais pas avant mais il parait qu’il a toujours fait et dit des choses fausses pour salir notre pays. De toutes les façons son visage veut tout dire

    • Sylla

      16 novembre 2018 at 8 h 06 min

      Tu ne connait pas ce monsieur? Tchiéééé.
      Toute la Guinée a entendu parler de ce monsieur negativement. A part les militants de l’ufdg,je n’ai jamais quelqu’un apprécier ce monsieur.
      Il a vendu son âme au diable cet individu.

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter