Riposte à la Covid-19 : la BAD offre à la Guinée de médicaments et consommables sanitaires

Print Friendly, PDF & Email

Dans le cadre de la riposte à la pandémie de Covid-19 et au titre du Projet de Fonds d’Investissement Social de Relance Post Ebola (PERSIF), la Banque Africaine de Développement (BAD) vient d’offrir à la Guinée de médicaments et consommables sanitaires.

La cérémonie de remise officiellement de cet important don s’est déroulée ce vendredi, 22 janvier 2021, sur le site de prise en charge Covid-19 sis à Kénien, dans la commune de Dixinn en présence des membres du gouvernement, le responsable-pays de la Banque africaine de développement (BAD) en Guinée, Léandre Bassolé et des responsables de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS).

Pou une valeur de seize milliards trois cent trente-neuf millions et cinquante-deux mille francs guinéens (16 339 052 000 GNF), ce don de la BAD comporte 1 200 000 masques artisanaux, 10 000 kits de lavage des mains, des médicaments et consommables (médicaments, bavettes, kits de lavage de mains, consommables de labo et de bloc opératoire) et se rapportent à la première composante de cet appui.

Selon nos informations, cette première phase de cet appui sera suivie, au cours du premier semestre de 2021, de la mise en œuvre de la composante de terrain qui comprendra, entre autres, l’encadrement et le soutien aux acteurs de développement communautaire, le développement du microcrédit, l’assistance aux orphelins et autres enfants vulnérables ou encore la professionnalisation du travail social.

Dans son allocution de bienvenue, le ministre de la Santé, Général Rémy Lamah a réitéré la satisfaction du gouvernement guinéen à l’endroit de la Banque Africaine de Développement pour la célérité avec laquelle elle a favorablement accueilli la requête guinéenne.

« En effet, à la demande du gouvernement, la BAD a accepté, au plus fort de la crise sanitaire de la COVID en juin 2020, d’apporter un appui substantiel à hauteur de 2 754 000 UC soit 35 181 140 880 GNF (Trente cinq milliards cent quatre vingt et un millions cent quarante mille huit cent quatre vingt francs guinéens) au titre de sa contribution à la riposte sanitaire. Obtenu à partir de la réaffectation des ressources du PERSIF, cet appui, comme cela a déjà été rappelé, porte sur de nombreuses acquisitions médicales. Sans nul doute, il contribuera à améliorer la disponibilité des principaux services sociaux de base à travers l’équipement de 10 centres de traitement épidémiologique (CT-Epi) et de 4 laboratoires modernes dans les districts sanitaires les plus affectés par la pandémie », dira-t-il entre autres.

Pour le responsable-pays de la BAD, la Guinée est un pays partenaire privilégié à son institution. C’est pourquoi, dira-t-il, « nous continuerons à appuyer votre pays pour le bien de ses populations ».

Au nom du gouvernement guinéen, la ministre de l’Action Sociale et de l’Enfance n’a pas manqué de mots pour remercier la BAD pour ce geste « hautement significatif » en faveur de la Guinée. Elle fera savoir aussi que cette remise des médicaments et consommables sanitaires constitue en même temps le lancement officiel du Projet de Fonds d’Investissement Social de Relance Post Ebola (PERSIF).

« Cette cérémonie de remise intervient à un moment où le continent africain fait face à une seconde vague meurtrière liée à la Covid-19. Selon le Centre de contrôle et de prévention des maladies de l’Union africaine, le taux de mortalité lié à la pandémie de coronavirus en Afrique est de 2,5%. Il dépasse ainsi la moyenne mondiale qui s’établit à 2,2%. Cette hausse qui est liée à une accélération du nombre de cas de coronavirus détectés nécessite des fournitures sanitaires comme contenues dans le Don de la BAD au Gouvernement guinéen… »

Youssouf Keita

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.