Riposte à la covid-19 : l’ANSS lance officiellement la campagne de dépistage et la vaccination à grande échelle, à Conakry

Print Friendly, PDF & Email

 Le gouvernement Guinéen, à travers le Ministère de la Santé et l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS), a procédé ce Mercredi 28 Avril 2021  au lancement officiel de la campagne à grande échelle des tests de dépistage et de la vaccination de la COVID-19 au sein des Établissements d’enseignement supérieur. L’Université de Gamal Abdel Nasser de Conakry a été la première bénéficiaire. La salle de conférence de ladite université a abrité le lancement officiel de  cette campagne, qui a connu la présence du Recteur de l’UGANC, le représentant du ministère de la Santé et de l’ANSS ainsi que les cadres de cette université. 

D’abord il faut rappeler depuis le 12 Mars 2020, 358 682 tests ont été réalisés avec 21 985 positifs et 19 377 sont sortis guéris des différents centres de traitement de la COVID-19. À ce jour, 20 222 malades sont encore sous traitement et 1,3% des décès depuis le début de cette pandémie. 

 Prenant la parole du haut de la tribune, le Recteur de l’UGANC M. Touré Lamine a, pour commencer, souhaité la bienvenue à ses hôtes et par la même occasion il a exprimé toute sa satisfaction d’être les premiers bénéficiaires avant de réitérer son engagement à accompagner le processus à l’atteinte des objectifs. « C’est pour moi un grand honneur et une satisfaction morale de m’adresser à vous en ce jour marquant la double action de lutte contre la pandémie de Coronavirus dans la première Université de notre pays. Je veux parler de la campagne de vaccination et de dépistage des 6000 cadres et étudiants de notre Université. C’est pourquoi je vous adresse notre chaleureuse et bienvenue à tous…À cet effet, j’invite tous les cadres et étudiants à venir massivement et bénéficier de cette chance que le chef de l’État a bien voulu donner aux cadres et étudiants Guinéens pour qu’ensemble nous éradiquions cette maladie qui a longtemps endeuillé de très nombreuses familles, dont le nombre passe à plus de 3 millions de victimes à travers le monde…Je vous réitère la disponibilité des autorités de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry à accompagner toute initiative que vous prendrez dans ce sens pour l’atteinte de vos objectifs qui sont également les nôtres », a-t-il fait savoir. 

Pour sa part, le représentant du ministère de la Santé, Dr Moussa Koné, a rappelé ceci : « À cet instant que le monde traverse avec cette pandémie de COVID-19, une synergie d’action est absolument nécessaire pour atteindre les objectifs fixés.

C’est pour cela le plaisir est grand pour que nos Universités s’inscrivent dans ce cadre pour mener à bien un accompagnement aussi utile afin d’atteindre nos objectifs de riposte…Et aussi il faut rappeler les tranches d’âge concernées en majorité (dans les 40 et 59 ans). Vous allez déjà voir pourquoi l’université est une cible essentielle pour nous et incontournable. En plus de ce que le gouvernement est en train de faire, que chacun de nous puisse accompagner cet élan en se prêtant à un test pour connaître son statut sérologique et se conformer aux règles des barrières sanitaires. Mais aussi à la suite de ce test, ce qui n’était pas avant et que l’université est en  train de réussir, c’est le couplage de ces deux activités, le dépistage et la vaccination en un seul lieu.

Ça, c’est une réussite que nous voulons expérimenter et que je souhaite que ça soit vraiment soutenu par chacun et par tous ».

Poursuivant, le représentant du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Abdoul Karim Diallo, avant de procéder au lancement officiel, dira ceci : « Je vais juste manifester l’intérêt que nous nous avons en tant Ministère à accompagner cette activité. Aujourd’hui, l’université Gamal, comme vous le savez, c’est l’université-mère, mais ce n’est que le début d’un processus. On a une soixantaine d’institutions d’enseignement supérieur et ça nous fait près de 80 000 étudiants. Donc, comprenez ce qui se passe à Gamal n’est que le début à partir duquel vous pourrez vous inspirer pour savoir ce qui vous attend dans les autres institutions. Nous remercions les autorités de Gamal Abdel Nasser qui ont tout abandonné pour venir recevoir cette mission et accepté de conférer avec nous lors du lancement de cette campagne. Je déclare, au nom du ministre de la Santé, la campagne de vaccination et de vaccination lancée à partir de l’université Gamal Abdel Nasser. »

Il faut retenir qu’au moment où nous quittons les lieux, des équipes de dépistage et de vaccination étaient sur place et les tests de dépistage rapide avaient déjà commencé.

 Mamadou Yaya Barry                                                                          

622266708

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.