Riposte au coronavirus : de la responsabilité personnelle à la détermination divine (Par Elhadj Sény Sylla)

Print Friendly, PDF & Email

Que cela concerne les accidents ou les maladies, de nombreuses personnes pensent à tort que ça n’arrive qu’aux autres, jusqu’au jour où le malheur frappe à leur propre porte. Face au coronavirus beaucoup de gens négligent l’observation des mesures de prévention et disent s’en remettre à Dieu ; prétextant en cela que tout est prédéterminé. Cette façon de penser et d’agir est fausse et complètement dénuée de sens. Au contraire l’esprit et la lettre de la religion mettent en lumière la responsabilité personnelle de l’Homme dans la gestion de sa vie tant physique, matérielle que spirituelle.

Pour illustration, un homme vint voir le Prophète (PSL), descendit de sa monture et lui demanda s’il fallait ou non attacher celle-ci puisqu’en définitive tout est prédéterminé. Le Saint Prophète lui répondit : attache-la et met ta confiance en Allah.

Cette réponse, comme beaucoup d’autres enseignements religieux mettent en exergue la responsabilité humaine face à la vie et ses épreuves. 

On ne peut pas se donner une mauvaise hygiène de vie et espérer sur une bonne santé. On ne peut pas non plus transgresser les règles de protection et compter sur une sécurité qui tomberait du ciel. C’est absolument absurde. Aujourd’hui il y’a un risque évident de flambée de la contamination au coronavirus, lié au comportement des concitoyens à domicile, dans les rues, les transports, les marchés, les services, partout. Les mesures barrières sont régulièrement et outrancièrement violées. C’est scandaleux, ahurissant de voir de pauvres et démunies populations violer des règles simples parfaitement à leur portée et se donner des comportements assassins, pendant que les télévisions de partout montrent régulièrement des scènes macabres de dévastation d’habitants de pays infiniment plus puissants et structurés. 

Protégeons-nous. Protégeons les autres. Contribuons à rompre la chaîne de contamination du terrible coronavirus. Que chacun s’y mette pour contenir le mal du siècle. C’est un acte citoyen. C’est un acte de foi. Puisse Allah nous inspirer et nous déterminer dans cette voie Amin !

Elhadj Sény Facinet Sylla

Ex. Secrétaire Général Adjoint des Affaires Religieuses

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!